Voyages

[RIGA] Où Nik Kershaw a donné rendez-vous à la Bavière près du piano

Nous descendons à pied vers le centre-ville historique et semi-piéton. Il fait de nouveau très beau aujourd’hui, presque trop car la lumière crue nous empêche de faire de belles photos. On déambule au hasard dans les petites rues et à travers les places du quartier. Si les jolies façades colorées rappellent celles de Tallinn, il est beaucoup plus difficile d’en profiter entre les travaux envahissants et les préparatifs d’une fête dont le mobilier temporaire bouche les perspectives. Par ailleurs, les pavés sont si inégaux que Chouchou les qualifie de défense passive.

[RIGA] Où Nik Kershaw a donné rendez-vous à la Bavière près du piano Lire la suite »

[RIGA] Où je médite sur la fin du monde une licorne à la main

Visite du musée d’Art Nouveau (Jugendstil en letton), installé sur deux niveaux d’un immeuble doté d’un sublime escalier en colimaçon. Nous sommes accueillis dans un assez bon français par une vieille dame à cheveux blancs et yeux très bleus, vêtue d’un costume d’époque. Le sous-sol est consacré à une rétrospective historique du mouvement. Profitant du peu d’affluence, nous faisons les andouilles avec les chapeaux fournis pour la photo-souvenir. Au rez-de-chaussée, c’est l’appartement préservé de Konstantīns Pēkšēns, l’architecte du lieu. Gros coup de coeur pour l’alcôve du salon transformée en mini-jungle d’intérieur, mais aussi pour la cuisine avec son énorme fourneau en fonte, son garde-manger bien garni et son congélateur primitif.

[RIGA] Où je médite sur la fin du monde une licorne à la main Lire la suite »

Où mon flair infaillible frappe à nouveau

Début février, quand Chouchou est sorti d’isolement après avoir eu le COVID sans que je l’aie moi-même chopé à son contact, un fol élan d’optimisme s’est emparé de moi. Le monde n’en avait peut-être pas tout à fait terminé avec la pandémie, mais entre ses trois doses de vaccin et sa contamination, Chouchou était sans doute bien protégé pour les mois à venir; quant à moi, je me prenais clairement pour le dernier des Highlanders. Donc, après deux anniversaires confinés, je me suis dit que j’allais voir les choses en grand et m’offrir un voyage pour l’occasion.

Où mon flair infaillible frappe à nouveau Lire la suite »

[COPENHAGUE] Où Brussels Airlines nous fait une belle frayeur

  C’est notre dernier jour à Copenhague. Nous avons un peu fait le tour des balades intéressantes possibles en ces temps de semi-confinement. Il reste bien le joli village de Dragor, tout au sud de l’île d’Amager, mais c’est compliqué pour y aller et si une fois sur place, nous sommes déçus, ça nous gâchera […]

[COPENHAGUE] Où Brussels Airlines nous fait une belle frayeur Lire la suite »

[COPENHAGUE] Où nous découvrons l’unique Père Noël de la ville

  Deuxième journée ensoleillée avec un froid vif mais sec, le temps parfait pour se balader! Nous prenons le métro jusqu’à Trianglen et allons faire des photos dans Olufsvej (l’équivalent local de la rue Crémieux avec ses jolies façades colorées), puis dans le quartier voisin de Brumleby: une enclave de maisonnettes mitoyennes ocre et blanc […]

[COPENHAGUE] Où nous découvrons l’unique Père Noël de la ville Lire la suite »

[COPENHAGUE] Où je tombe amoureuse d’un autre beau barbu au milieu de nulle part

  J’ai passé une mauvaise nuit, réveillée à 4h du matin par deux angoisses emmêlées: le potentiel coup de fil à ma mère et la retraite créative chez Parenthèse. A 6h du matin, je me suis décidée à prendre un Témesta; du coup j’ai dormi jusqu’à 10h45. Aussi, il est presque 13h quand nous prenons […]

[COPENHAGUE] Où je tombe amoureuse d’un autre beau barbu au milieu de nulle part Lire la suite »

[COPENHAGUE] Où nous rencontrons notre premier troll le ventre vide et les chairs congelées

  Hier, je vantais la ponctualité infaillible des transports en commun locaux. Ce matin à 10h30, lorsque nous tentons de prendre le métro pour descendre à Christianshavn, les panneaux annoncent un arrêt de tous les trains en raison d’un problème technique et pour une durée inconnue. Ca m’apprendra à être optimiste. On marche sous la […]

[COPENHAGUE] Où nous rencontrons notre premier troll le ventre vide et les chairs congelées Lire la suite »

[COPENHAGUE] Où je fais preuve d’une époustouflante absence de flair

  C’est par élimination que nous avons décidé de passer les fêtes à Copenhague: j’ai voulu attendre le plus tard possible pour réserver, de crainte que la situation sanitaire n’évolue entre-temps. Lorsque nous nous sommes enfin décidés, nos destinations préférentielles (Lisbonne ou Porto) étaient devenues hors de prix, et nous n’osions pas tenter Edimburg qui […]

[COPENHAGUE] Où je fais preuve d’une époustouflante absence de flair Lire la suite »

[BREDA] Retour aux Pays-Bas

Avant la pandémie, nous allions régulièrement faire un tour aux Pays-Bas: souvent à Maastricht, parfois à Amsterdam, une fois à Rotterdam. Utrecht et Scheveningen traînent sur notre liste « à visiter » depuis des années; Leyde et Delft sont venues s’y ajouter récemment. Il y a deux semaines, au hasard de mes pérégrinations sur internet, je suis […]

[BREDA] Retour aux Pays-Bas Lire la suite »

Retour haut de page