10 things I love Wednesday #107

1. « Le gâteau dont tu es le héros » pourrait aussi s’intituler « Gâteaux inratables pour grosses nulles en pâtisserie ». Que des recettes faciles, vite faites et sans matos compliqué ni ingrédients impossibles à trouver. Si comme moi vous piochez régulièrement des idées sur le blog de cuisine d’Owi Owi Fouette-Moi, vous serez ravie de retrouver son style gouailleur et sa mentalité « on va pas se prendre la tête là où y’a pas la place ». Ca tombe bien, avec les jours qui raccourcissent et les températures qui chutent enfin, il va bientôt falloir recommencer à prévoir des goûters crapuleux pour le dimanche après-midi…

2. Ce pull Katia Sanchez dont j’adore la coupe et les couleurs, mais malheureusement pas la composition: avec 70% de mohair, je pense qu’il me gratterait terriblement.

3. La parure de lit Bonsoirs en lin lavé, kaki avec de fines rayures blanches. Tous les ans, cette marque a un coloris qui me fait craquer; en 2022, c’est celui-ci!

4. Les Plushies Dreadful, des peluches conçues comme objets réconfortant pour les personnes souffrant de troubles mentaux. l’Anxiety Rabbit est doté d’une petite poche dans laquelle on peut glisser toutes ses angoisses notées sur un bout de papier. Mais il y en a aussi un pour le TDAH, un pour le TOC, un pour le trouble bipolaire un pour le trouble borderline, un pour la dépression, un pour le SPT, un pour les migraines chroniques… Sachant que beaucoup de personnes neurodivergentes sont réconfortées par la manipulation d’objets transitionnels, je trouve l’idée absolument formidable.

5. « La vie secrète d’un cimetière »: Conservateur du Père-Lachaise, Benoît Gallot vit au cimetière avec sa femme et ses enfants. Il arpente sans relâche ses allées aux 4 000 arbres de 80 essences différentes. Il apprend à reconnaître la soixantaine d’espèces d’oiseaux qui y nichent. Un soir d’avril 2020, en pleine pandémie, il fait une rencontre insolite : une boule de poils rousse s’échappe d’un buisson. Des renards au coeur de la capitale! Il commence à prendre des photos de la faune et de la flore. Son compte Instagram s’envole. Alors il décide d’écrire ce livre, pour raconter la vie secrète d’un cimetière, son quotidien tour à tour insolite, poignant ou étonnant. Si vous ne devez lire qu’un livre de non-fiction cet automne, je vote pour celui-là!

6. La vaisselle sérigraphiée d’Iloika, sur Etsy. Des squelettes, des chauve-souris, des sorcières, des corbeaux, des poulpes et même des loutres! Je ne sais plus où donner de la tête.

7. La nouvelle collection Lochers. Plusieurs motifs me tentent, notamment les écureuils qui disent « Viens, on va tout cramer ». Et les champignons qui mettent en garde: la porteuse de ce pull est fumasse et n’a plus aucune tolérance pour les conneries. (Si vous n’avez jamais commandé chez eux, les broderies sont superbes mais les sweats d’assez mauvaise qualité, taillés dans une étoffe très fine et pas du tout élastique. Mieux vaut le savoir pour ne pas risquer une déception.)

8. « Öko, un thé en hiver », de Mélanie Rutten. Au village des animaux, on enterre Madeleine, celle qui était un peu la grand-mère de tout le monde. Öko et ses amis se souviennent d’elle. Ils parlent aussi d’un yéti qui ferait des bruits bizarres, la nuit dans la forêt… Une histoire tendre dans laquelle le héros-grenouille se confronte à la mort, au sens de la vie, à l’amour naissant et aux préjugés d’une communauté pour ce qui lui est étranger. Un magnifique album pour enfants paru en 2010, mais que je viens seulement de découvrir. A partir de 3 ans.

9. Un calendrier de l’Avent à base de photos, à confectionner soi-même et à offrir à ceux qu’on aime. L’idée est extrêmement piquable pour les amatrices de DIY.

10. Les précommandes pour le tome 2 des « Rogatons » de Boulet, des strips hilarants publiés chez Exemplaire. Fondée par l’autrice de bédé Lisa Mandel, cette maison d’édition accorde aux auteurs qu’elle publie un pourcentage sur les ventes 3 fois plus important que celui des maisons classiques. Et la justice sociale aide à supporter l’attente. J’ai pris le pack Sexy Nudibranche, parce que j’aime les autocollants.

1 réflexion sur “10 things I love Wednesday #107”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page