10 things I love Wednesday #97

1. Manifest. 4 ans après sa sortie, je suis en train de binger cette série dont les 3 premières saisons sont désormais disponibles sur Netflix (une 4ème et dernière est en cours de production). Après avoir traversé d’énormes turbulences, le vol 828 et ses 191 passagers atterrissent à New York. Ils sont partis de Jamaïque quelques heures plus tôt, mais à terre, 5 ans et demi se sont écoulés depuis leur décollage, et le monde entier les considère comme morts. Alors qu’ils peinent à reprendre une vie normale, certains d’entre eux sont assaillis par des visions qui leur ordonnent de sauver d’autres gens…

2. La tisane rhubarbe-gingembre de Tea Pigs. 2 sachets dans une carafe d’1 l remplie d’eau; 2h au frigo, et on obtient une boisson acidulée délicieusement rafraîchissante par les températures actuelles.

3. A daily cloud, compte Instagram bonne humeur qui chaque jour propose un nuage transformé en personnage joyeux.

4. La gamme de vaisselle Bouchara en grès, avec des épis de blé rose pâle embossés. Les assiettes à dessert sont particulièrement jolies (mais pour une raison que j’ignore, on ne les trouve pas sur leur site, seulement en magasin).

5. La salade tomates anciennes-buratta-nectarine jaune-basilic. Je ne suis pas nécessairement une grande fan du sucré-salé, mais j’avoue que préparée avec de bons produits, cette salade est une merveille. Je regrette juste de découvrir ça à la fin de l’été.

6. La robe à fleurs Beverly Rose de Linen Naive, qui est soldée et qui m’irait sans doute très bien. Mais j’ai des scrupules à commander encore un truc à l’autre bout du monde (la marque est basée à Shangai…). Et aussi, je ne vois pas tellement d’occasions où je pourrais la porter.

7. « Une famille moderne »: Une famille norvégienne part célébrer les 70 ans de son patriarche en Italie. Sur le papier, tout semble idyllique. Sauf que c’est ce séjour que choisissent les parents/grands-parents pour annoncer leur divorce. Le ciel tombe sur la tête de leurs trois enfants, adultes plus ou moins établis dans leurs vies personnelles et professionnelles, et qui se retrouvent tout à fait démunis en voyant se défaire le couple parental. Helga Flatland choisit astucieusement ce point de départ pour dresser un portrait de famille incroyablement attachant, drôle et réaliste. Au passage, elle nous questionne sur ces familles transgénérationnelles et l’évolution des valeurs éducatives.

8. And so the journey of the night descends. Un superbe risographe de Natalie Andrewson dans les tons rouge, violet et rose, ambiance paganisme psychédélique.

9. Les sandales Clémentine de M. Moustache, version champagne/beige. Mais il paraît qu’elles taillent grand et en l’absence de bride, la plus petite pointure (un 36) risque de me tomber des pieds.

10. Les créations fleuries d’A chic à chic. Je compte en commander une couronne pour une occasion spéciale, et sans doute un serre-tête pour de futurs shootings.

1 réflexion sur “10 things I love Wednesday #97”

  1. C.est drôle. Comme toi je viens de me lancer dans la série Manifest. Je suis partagée dessus, c.est assez tartignole mais je n’arrive pas à la lâcher. Je persévère alors même que je me prédis une grosse déception sur la fin …
    Bon au moins, comme les dialogue ne sont pas très recherchés, je peux travailler mon niveau minable d’anglais en le regardant en VO sous titré anglais.
    Et hier, j’ai appris le mot « nap ». Cf mon niveau minable d’anglais 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page