10 things I love Wednesday #95

1. L’adaptation en série télé de The Sandman, le comics culte de Neil Gaiman. Ce dernier ayant supervisé le scénario et la production, on obtient un récit aussi délicieusement goth et fantasy que le matériau d’origine, mais avec une histoire plus resserrée et un casting audacieux (qui a d’ailleurs fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux). Un régal visuel et narratif, en 10 épisodes sur Netflix.

2. L’incroyable influence de notre langue sur notre représentation du monde. Un article très intéressant de Slate, qui rejoint des réflexions que je me fais souvent!

3. Le guide du zaatar de Funambuline, qui me donne particulièrement envie de l’essayer en remplacement du poivre dans les spaghetti cacio e pepe.

4. Les produits d’hygiène éco-responsables Juliette. Partant du constant qu’un gel douche ou un dentifrice, c’est 90% d’eau, 10% d’actifs et un emballage plastique polluant autour, cette petite entreprise a décidé de vendre les actifs seuls; il suffit ensuite de les mélanger avec de l’eau du robinet dans un contenant réutilisable. Une idée formidable, et un parfum fleur d’oranger que je me dois d’essayer! Livraison offerte à partir de 18€ de commande.

5. Evaluez si vos émissions de CO2 sont vraiment soutenables: un test bien fichu de Le Monde. Sur les 12 mois écoulés, je suis seulement à 3T, dont plus de la moitié produites par 4 aller-retour moyenne distance en avion. Si je renonçais à voyager ainsi (spoiler: ça n’arrivera pas), je tomberais sous la barre individuelle des 2T qu’il faudrait théoriquement ne pas dépasser. Mais je n’ai pas de voiture, je mange peu de viande et n’achète que très rarement des appareils électroniques. Pour la plupart des Occidentaux, ce chiffre semble tout simplement inatteignable, non parce qu’on se fout du réchauffement climatique, mais parce que nos sociétés ne sont pas organisées de manière à ce qu’on puisse facilement se passer de véhicule individuel ou de smartphone.

6. « Diane danse » de Luciano Lozano. Diane est une petite rousse à lunettes adorablement dodue, qui déteste l’école et n’arrive pas à se concentrer. Sa passion, c’est la danse classique, pour laquelle elle n’a a priori pas du tout le physique… Un album pour enfants avec de ravissantes illustrations au style faussement ancien, et une histoire positive qui fait chaud au coeur.

7. Le vernis fortifiant Tinted Love 02 d’Essie. Depuis des années, je cherchais en vain un remplaçant au soin Revlon qui séchait instantanément et donnait aux ongles le même aspect mat et joliment rosé que l’intérieur d’un coquillage. Malgré son aspect brillant, le Tinted Love est le successeur le plus satisfaisant que je lui ai trouvé. (Dans l’idéal, je préfèrerais que les marques cessent de supprimer leurs produits les plus géniaux une fois que j’y suis accro, mais est-ce que l’univers va m’écouter? Probablement pas, une fois de plus.)

8. « Facebook gave Nebraska cops a teen’s DMs so they could prosecute her for having an abortion ». Je suis fan d’internet et des réseaux sociaux autant que n’importe qui. Malheureusement, ils sont en train de devenir un outil de contrôle supplémentaire de nos actions et de nos corps. (En anglais)

9. Ce collier citron des Néréides. J’ai depuis quelques années renoncer à acheter des bijoux de cette marque aux prix normaux, jugeant que leur qualité ne les justifiait pas. Mais si j’arrive à choper ce collier en solde, je me ferai peut-être plaisir.

10. « Crying in H Mart », le mémoire dans lequel Michelle Zauner (une musicienne d’indie rock dont je n’avais jamais entendu parler) raconte son enfance à cheval entre deux cultures, ses rapports compliqués avec sa mère, la difficulté de faire son deuil après le décès prématuré de celle-ci, et la manière dont elle a finalement réussi à s’approprier ses racines coréennes. C’est bien écrit, très émouvant, et ça parle beaucoup de bouffe.

6 réflexions sur “10 things I love Wednesday #95”

  1. Très étonnamment je suis à 2T7 malgré un rachat de frigo et de smartphone et 2 AR en avion
    Bon c’est aussi le luxe des transport en commun en région parisienne

  2. Comme je suis obligée de prendre la voiture pour aller bosser (et que j’ai des déplacements en voiture obligatoire pour le boulot), c’est dur de faire diminuer le chiffre même si je limite les dégâts en ne consommant que très peu de viandes, pas d’achats d’appareils électro-ménagers etc…

  3. Je suis un peu partagée parce que j’ai fait un autre test sur un autre site https://nosgestesclimat.fr/ et avec eux, j’ai 4 tonnes contre 2.4 ici XD Mais j’ai l’impression que l’autre est peut-être un peu plus précis sur certains points et moins sur d’autres. Enfin, ça donne un ordre d’idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page