10 things I love Wednesday #94

1. Le brunch de @unrêve: ce joli et grand salon de thé, ambiance « pâtisserie française chic et sobre à Tokyo », propose des gâteaux à la fois beaux et délicieux, ainsi que des plats salés aux saveurs originales. C’est simple: tout nous faisait envie. Chouchou a adoré son croissant-gaufre avec houmous au sésame noir, tagliatelles de courgette, oeuf Benedict et sauce shiitaké; je me suis régalée avec le scone salé au magret de canard fumé, chutney d’oignons-yuzu et purée d’artichaut. En dessert, il a pris le cheesecake matcha et moi un Belle saison: tartelette à la nectarine, à la vanille et au matcha. Parisiens ou touristes de passage dans la capitale, nous vous recommandons chaudement cette adresse.

2. « La bibliothèque des rêves secrets ». Femme imposante et énigmatique coincée entre le paravent et le bureau d’angle du coin Conseils d’une petite bibliothèque de Tokyo, Sayuri Komachi attend patiemment les visiteurs. Hommes ou femmes, jeunes ou vieux, salariés ou retraités… ils sont au croisement de leur vie. A chacun, elle propose un ouvrage totalement inattendu, bien loin de celui qu’il croyait être venu chercher. Mais ce choix ne relève pas du hasard, car derrière cette lecture imprévue et surprenante se dessinent les premiers jalons d’un nouveau départ. Un roman choral poétique qui célèbre le pouvoir des livres et l’importance qu’une personne attentive et à l’écoute peut avoir sur le destin de chacun d’entre nous.

3. Les mini puzzles lettres de Letterjig: géniaux pour laisser des petits messages à des amateurices de puzzle (au hasard: l’adorable collègue qui nous a prêté son appart’ pour notre séjour à Paris de la semaine dernière). Vendus à l’unité à la boutique du centre Pompidou.

4. Le thé « Rêve d’ailleurs » du Jardin de Mademoiselle, un oolong à l’abricot qui a vraiment le goût de l’abricot et que je trouve délicieux en infusion à froid. (Leur Nastya à la fleur d’oranger me fait également de l’oeil.)

5. La robe Mivilud de chez Voriagh (en noir). Entrée dans la boutique pour m’acheter une blouse blanche ou crème, j’ai finalement craqué pour cette robe d’inspiration scandinave qui a mis des étoiles dans les yeux de Chouchou quand je suis sortie de la cabine d’essayage. Un peu déçue tout de même de constater, en arrivant chez moi, qu’elle a été fabriquée en Inde: à ce prix, j’espérais une production plus locale… D’un autre côté, le L était beaucoup trop grand et le M me va pile-poil, alors que chez d’autres marques, j’en suis rendue au XL, donc bon.

6. Les yaourts onctueux citron-mandarine-pavot de La Fermière. En vente chez Franprix en France, et peut-être chez Delhaize en Belgique.

7. « 100 bucket list of the dead ». Akira Tendô, 24 ans, travaille comme un forcené pour une société esclavagiste. En total burn out, il n’est même plus assez lucide pour s’en apercevoir… jusqu’au jour où son quotidien bascule: les zombis ont pris le contrôle de Tokyo. Pour le jeune homme, c’est la délivrance: rien de mieux qu’une bonne apocalypse pour profiter enfin de chaque jour qui passe! Désormais, Akira va pouvoir croquer la vie à pleines dents. Pour ce faire, il décide de dresser une liste de 100 choses qu’il voudrait faire avant de devenir un zombi. Parviendra-t-il à rayer toutes les lignes de sa liste? Un manga joyeusement décalé et férocement drôle (bien que pas toujours très fin). Déjà 5 tomes parus en français.

8. La crème glacée chocolat blanc-framboise de Gaston, une tuerie testée lundi soir après un dîner entre amis.

9. Au fil du temps, notre quotidien perd ses couleurs pour devenir de plus en plus gris et beige. (En anglais)

10. « Hanabishi ». Au Japon, créer un feu d’artifice est un art. Un métier dangereux réservé aux hommes, les hanabishi – métier qu’exerce pourtant la grand-mère de la narratrice, seule dans un monde d’hommes. La petite fille est curieuse: elle voudrait apprendre et comprendre, mais sa propre mère le lui a interdit. Pas question qu’elle perde un doigt, comme la grand-mère, à manipuler d’aussi dangereux explosifs! L’enfant têtue insiste, alors la grand-mère ouvre son album de photos. Et se met à raconter le ciel, les étoiles, le cosmos… Un album illustré pour enfants, si beau (et féministe!) qu’il a rejoint ma collection.

1 réflexion sur “10 things I love Wednesday #94”

  1. De passage à Paris très bientôt, je ne manquerai pas de tester les pâtisseries de « @unrêve », merci pour la recommandation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page