[BELGIQUE] Le jardin enchanté 2022, à l’Art Sanctuary de Jodoigne

En septembre dernier, nous découvrions l’Art Sanctuary de Jodoigne, et nous trouvions l’endroit si enchanteur que nous nous promettions d’y revenir dès l’ouverture cette année. Promesse tenue samedi dernier, dès le lendemain de mon arrivée à Bruxelles après un mois de juin passé dans le Sud de la France. Pour l’occasion, j’avais décidé de porter ma robe Butterfly de Son de Flor et d’étrenner la baguette customisée « chouette hulotte » fabriquée par Maëva de The Good Wizard’s Lair. Si on m’avait dit qu’à 50 ans passés, ça m’amuserait de passer l’après-midi à gambader dans les bois en faisant tourner ma jupe et en feignant de lancer des sorts… hé bien en fait, j’aurais trouvé ça plutôt rassurant!

L’exposition en elle-même m’a paru moins spectaculaire et surtout moins homogène qu’en 2021. Aucun thème général ne se dégageait vraiment, ni dans les sujets ni dans les matériaux employés. Certaines oeuvres m’ont laissée totalement insensible. En revanche, j’ai adoré les animaux anthropomorphisés en bronze d’Edith Janzen, les improbables édifices en céramique de Guy Deltour, les cloches tintinnabulantes de Marc Hadermann ainsi que le buste du garçon aux lunettes en tasses à thé de Martha Veldthuis. Sans surprise, Chouchou a aimé les fâmâpoâls de Jean-Luc Absil et le troupeau d’éléphants de Siska Van de Keere.

Mais le plus intéressant dans cette promenade, ça reste le jardin lui-même, si grand, à demi-sauvage et plein de recoins aussi surprenants que délicieux à explorer. Les bassins cernés par une végétation touffue, les carillons qui tintent au vent, les arches fleuries, les kiosques dissimulés au bout d’un tunnel de verdure, les cabanes perchées dans les arbres, les ânes qui broutent dans leur enclos, les papillons monarques qui volètent absolument partout… Et à la fin, le plaisir de s’asseoir à une des petites tables de la buvette agréablement ombragée pour siroter une boisson fraîche en écoutant gazouiller la fontaine. Nous avons passés autant de temps à traîner là qu’à visiter l’expo elle-même.

Bref, je vous recommande chaudement cette visite enchanteresse et très abordable (8€ par personne, boisson comprise, avec possibilité de revenir autant de fois que vous voudrez jusqu’à la fin de la saison sans repayer de ticket). En solo, en amoureux ou en famille, je vous promets que vous passerez un excellent moment à l’Art Sanctuary!

Art Sanctuary, rue du Tilleul 22, 1370 Jodoigne (à un peu moins de 40 km de Bruxelles; malheureusement non-accessible par les transports en commun. Ouvert du vendredi au dimanche + les jours fériés, de 13h à 20h, jusqu’au 25 septembre 2022

3 réflexions sur “[BELGIQUE] Le jardin enchanté 2022, à l’Art Sanctuary de Jodoigne”

  1. Oh magie, j’ai terriblement envie de découvrir ce lieu à présent. Les photos sont magnifiques et j’ai flashé sur la cabane de crayons.

    Connaissez-vous les articles de La Lune Mauve, qui raffole de ce genre de lieux, mélange d’art, d’ésotérisme, d’insolite et de carrément bizarre ?
    Plutôt en Bretagne et au Royaume-Uni pour le coup, mais ça peut donner des idées en cas de voyage.

    https://lalunemauve.fr/museum-of-witchcraft-and-magic-musee-de-sorcieres-en-cornouailles-angleterre/
    https://lalunemauve.fr/naia-museum-musee-imaginaire-art-fantastique-bretagne/
    https://lalunemauve.fr/la-maison-sculptee-de-jacques-lucas/
    https://lalunemauve.fr/des-mois-en-photos-beaux-jours-2018/ (voir le récit de la Fabuloserie)

    Et sinon, je songe à Atlas Oscura pour découvrir des lieux étranges par destination (évidemment, il faut faire le tri dans ce qui nous intéresse). C’est comme ça que j’ai découvert le Pitt Rivers Museum à Oxford qui est à tomber par terre et à se damner d’être honnête parce qu’on piquerait bien un truc dans toutes les collections.
    https://www.atlasobscura.com/places/pitt-rivers-museum

    Et tout n’est pas glauque sur Atlas Oscura, au contraire. C’est plutôt un bazar hétéroclite d’art brut, de bricolage, de musées inconnus et de lieux cachés. Y a de quoi s’occuper.

  2. Merci de partager ce merveilleux voyage à travers Le Jardin enchanté – c’est une exposition éclectique et en constante évolution – ces jours-ci avec de nombreux changements qui arrivent … aux côtés des roses qui entrent dans leur deuxième saison + des hibiscus qui fleurissent. Petite correction concernant les transports en commun : Nous sommes facilement accessibles en train (jusqu’à Tienen/Tirlemont + bus (à 400 mètres de l’exposition 🙂 ) !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page