10 things I love Wednesday #90

1. La Design Parade 2022 à l’ancien évêché de Toulon. D’abord parce que c’est toujours fascinant de voir ce que les lauréats du concours ont imaginé et créé: des intérieurs à peu près aussi vivables que les vêtements de haute-couture sont portables au quotidien. Mais beaux, très beaux. Ensuite parce que le bâtiment vaut le coup d’oeil rien que pour sa sublime décrépitude. Enfin, pour la buvette dans la cour, avec sa fontaine gazouillante et sa balançoire accrochée à une branche du grand platane qui dispense une ombre bienfaisante. Du mardi au dimanche, de 10h à 18h. Entrée gratuite.

2. « Partir », un roman graphique dans lequel l’illustratrice Lili Sohn raconte comment elle a fait le chemin de Compostelle pendant l’été 2020 et en a profité pour déconnecter enfin des réseaux sociaux. Surtout, elle s’est retrouvée véritablement seule face à elle-même pour la première fois de sa vie. Un récit qui, bien que dans un genre différent, se rapproche du fabuleux « Ressac » de Diglee.

3. Le travail de l’illustrateur belge Domien Delforge, qui met très bien en évidence l’absurdité des normes sociales sexistes.

4. « How green became the color of abortion rights », une initiative partie d’Amérique Latine qui est en train de se propager aux USA dans le sillage de l’abrogation de Roe v. Wade. (En anglais)

5. L’intégrale des « Beaux Etés ». Si vous n’avez pas encore dévoré cette merveilleuse série de bédé sur une famille nombreuse belge qui passe ses grandes vacances dans le Sud de la France année après année, c’est l’occasion rêvée de vous faire un joli cadeau plein d’humour et de douceur (qui vous coûtera moitié moins cher et prendra moitié moins de place dans votre bibliothèque que les 6 tomes séparés).

6. La robe en lin floral Octavia de Cabbages & Roses. Je craque totalement pour son imprimé, mais les manches ne sont pas assez larges pour mes bras dodus. Tant pis (ou peut-être tant mieux, vu le prix!)

7. Les sous-vêtements nude en coton bio de Mina Storm. Déjà hyper fan de leur brassière Flora (je l’ai en deux couleurs, et je ne porte plus que ça quand j’ai besoin d’un substitut de soutien-gorge), je viens de m’en commander une parure pour mettre sous mes robes en lin les plus claires.

8. L’agenda Katie Daisy 2022-2023. Non, je ne suis pas en retard vu que je commencerai à l’utiliser début janvier, mais il est toujours assez difficile à trouver en Europe, donc je saute dessus dès que je le vois disponible quelque part. Ce sera mon 3ème; je suis complètement accro à son format idéal, à son gros ressort qui permet de l’ouvrir bien à plat, et surtout aux adorables illustrations champêtres de la créatrice – que je découpe une fois l’année terminée pour m’en resservir dans de l’art journaling. (On les voit mieux ici.)

9. « Violer OKLM » de GiedRé. Je suis fan de toutes les ritournelles faussement naïves et furieusement drôles que cette artiste interprète sur France Inter, mais il faut bien admettre celle-ci est particulièrement réussie. « Ouais, je sais que not all men, mais tu noteras que a lot quand même »… De fait.

10. La grosse mise en vente de vêtements en lin de seconde main qui débutera demain sur le site de Son de Flor (une rubrique Pre-Loved apparaîtra dans la barre de navigation sous le nom du site). Une occasion parfaite de s’offrir une de leurs très belles pièces moitié moins cher que si elle était neuve, et en état quand même impeccable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page