10 things I love Wednesday #89

1. « Raoul Dufy: L’ivresse de la couleur «  à Aix-en-Provence. Une très belle expo qui permet d’admirer près d’une centaine d’oeuvres originales (tableaux, mais aussi illustrations et gravures) de ce peintre très influencé par Cézanne. Pour ne rien gâcher, le Centre d’Art Caumont est un magnifique hôtel particulier classé monument historique, doté d’un restaurant/salon de thé très chic où l’on peut boire le meilleur chocolat chaud de la ville.

2. Bulletin, l’info curieuse et optimiste. 3 newsletters gratuites pour « s’informer sans désespérer », « muscler sa culture générale » ou « apprendre à se connaître. Pas superflu par les temps qui courent.

3. Les sublimes foutas et draps de plage Inoui Editions me donneraient presque envie d’aller faire le poulet rôti sur un quelconque banc de sable.

4. Cette recette de salade-plat complet estival: haricots blancs, pois mange-tout, concombre, fêta, menthe, huile d’olive, vinaigre de riz, sel, poivre.

5. Cette robe en lin à petits carreaux Vichy qui me donnera sans doute l’air d’un mouton déguisé en agneau, comme disent les anglophones (mais je m’en fous, je me l’offrirai quand même un de ces jours).

6. Une liste de 7 choses qu’on peut faire dans une maison avec des pastilles de lave-vaisselle. Je compte tester prochainement le nettoyage de four (je ne supporte pas l’odeur des produits dédiés) et celui du réservoir des toilettes.

7. « Dress of illusional monster », une nouvelle série de manga pour laquelle j’ai eu un coup de coeur. Kinuyo est la petite-fille d’une célèbre couturière. Avec l’aide d’Hariette la hérissonne, elle décide de reprendre l’atelier familial où elle doit confectionner des vêtements aux pouvoirs extraordinaires. Parviendra-t-elle à convaincre sirènes, dragons, licornes et autres créatures fantastiques, de lui fournir les matériaux nécessaires à ses créations? La haute-couture et la fantasy ne sont pas deux univers que j’aurais pensé spontanément à associer, mais le résultat est aussi craquant qu’original! Le tome 1 est déjà disponible et le 2 sortira mi-août.

8. « La taverne de Platon », au croisement du cabinet de curiosités et de la brocante steampunk. Nous y avons déniché plusieurs accessoires pour nos futurs shootings. Si vous passez par Aix cet été et que vous êtes sensible à cette esthétique, ne manquez pas d’aller y jeter un coup d’oeil!

9. « La Cour Suprême veut faire appliquer des lois du 17ème siècle », un édito de Margaret Atwood (l’autrice de The Handmaid’s Tale), traduit et exceptionnellement en accès libre sur le site de Courrier International.

10. Les céramiques animalières si tendres de Charlotte Heurtier. Je mettrais bien la main sur un de ses jolis mugs bleus. Celui avec une loutre ou un ornithorynque, par exemple.

5 réflexions sur “10 things I love Wednesday #89”

  1. J’aime toujours beaucoup cette rubrique, et je suis très contente d’avoir découvert Bulletin, merci !
    J’en profite pour partager une autre newsletter (hebdomadaire) qui, pour moi, change : c’est Planet Money de NPR. ( https://www.npr.org/newsletter/money )
    Chaque semaine elle aborde une question sous l’angle des économistes (mais très bien vulgarisée), parfois c’est totalement dans l’actualité mondiale (pourquoi la chaîne logistique mondiale a été perturbée, comment la Russie a réussi à sauver le rouble, en quoi la pénurie de lait infantile est révélatrice des disparités de revenus, etc.) parfois c’est très local (en ce moment : l’histoire d’une ville totalement sinistrée alors qu’elle est aux portes d’un parc national).
    Et je suis très intéressée par d’autres recommandations de newsletter de bonne qualité 😀

  2. J’ai testé cette semaine sur la plaque du four, ça a bien fonctionné et y’avais du boulot !
    Je ne connaissais pas pour les toilettes, je vais tester 😁

  3. La robe en lin (sublime !) me fait penser aux dirndl, pas très portables au quotidien même s’il y en a des très modernes et moins sexy, mais qui mettent tellement en valeur ! Je crois que c’est Vivienne Westwood qui avait dit que si toutes les femmes portaient un dirndl, il n’y aurait plus de laideur dans le monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page