10 things I love Wednesday #88

1. Le Musée d’Art de Toulon, où je n’avais pas mis les pieds depuis une visite scolaire il y a fort fort longtemps. Le très beau bâtiment a fait l’objet de merveilleuses rénovations; l’expo permanente sur les paysages et les marines de la région toulonnaise est somptueuse; la bibliothèque historique doublée d’un cabinet de curiosités donne envie de redevenir étudiante; et pour peu que vous partagiez mes dispositions à son égard, l’expo d’art contemporain vous fournira matière à un jouissif exercice de débinage. En plus, l’entrée est gratuite.

2. « Hop, au four! – Rapide ». On le sait: je déteste cuisiner. Mes plats préférés sont ceux qui suivent la méthode minimaliste du Couper-Foutre. Bourré de recettes faciles, rapides, savoureuses et généralement équilibrés, ce livre est le nouvel allié de mon quotidien. Il existe également une version veggie et une version plats complets (bien que ceux de la version rapide le soient aussi pour la plupart).

3. Motion. Chouchou, qui à cause de son TDAH a toujours eu de gros soucis de gestion de son planning, ne tarit pas d’éloges sur cette app. Grâce à elle, il ne perd plus de temps à organiser ses journées, ou à les réorganiser en cas d’imprévu: tout se fait automatiquement grâce à un système de priorités des tâches. Ca lui a changé la vie.

4. Cette carafe d’un litre et demi, parfaite pour confectionner le thé glacé dont nous consommons des quantités phénoménales en cette saison. Elle tient impec dans la porte du frigo, et comme c’est du plastique, elle est à la fois moins lourde et plus solide que notre précédente carafe en verre (RIP).

5. « Les émotions sont-elles contagieuses? », l’épisode 244 du podcast Change ma vie, poursuit l’exploration du très intéressant concept d’indépendance émotionnelle.

6. « Book lovers » d’Emily Henry, un des bouquins qui cartonne le plus sur GoodReads depuis le début de l’année. Je ne suis pas une grande fan de rom com, mais j’avais adoré « The love that split the world ». Et puis son dernier roman a pour héros une agente littéraire surnommée The Shark et un éditeur fondamentalement désagréable – d’où des échanges verbaux et écrits assez jouissifs. Bref, je suis en train de le dévorer. (En anglais)

7. Snobisme et mépris de classe, une digression illustrée par Chloé Cruchaudet. Je connais des intérieurs dans lesquels cette lampe-moule kitschissime serait probablement très bien accueillie…

8. « Le concours de cabanes », un très bel album jeunesse signé Camille Garoche. La finale du concours mondial de cabanes arrive à grandes pattes ! Vous voici conviés par une grue globe-trotter pour un voyage au coeur des arbres les plus fascinants. Les enfants du monde entier ont rivalisé d’ingéniosité pour imaginer la plus incroyable des cabanes. De quoi passer des heures à détailler les illustrations en rêvant de nicher dans tous les arbres du monde.

9. Cette robe en popeline de coton avec un motif d’insectes abstrait (et surtout une palette de couleurs que j’adore). Depuis un site britannique, mais avec les frais de douane réglés par l’expéditeur.

10. Pédantix, le jeu qui chaque jour te fait deviner le titre d’une page Wikipédia (la même pour tout le monde). Oui, car Wordle français + Wordle anglais + Sutom + Quordle anglais + Quordle français ne me tenaient plus le temps de finir mon premier thé du matin. Par contre, Pédantix et son cousin anglais Pedantle: ça, c’est du casse-tête. Et on révise un peu toute sa culture gé au passage. Quand je réussis en moins de 75 coups, je suis extase. Les guerres turco-byzantines, en 57, m’ont mise de bonne humeur pour toute la journée – et ce n’était pas une phrase que je pensais prononcer un jour.

4 réflexions sur “10 things I love Wednesday #88”

  1. Et donc du coup, une question me taraude : le thé glacé, maison ou pas ? Je cherche encore une recette idéale…

    1. Maison, mais je n’utilise aucune recette: je me contente de faire infuser à froid (et sans sucre) un thé vert aux fruits ou à la menthe glaciale. C’est ce que je trouve le plus rafraîchissant et à zéro calorie le verre, je peux en boire toute la journée sans remords!

  2. J’avais parcouru tes recommandations de lecture avant mes dernières vacances (train+bus en Espagne), et choisi « Station Eleven » à partir de ce billet: https://www.leroseetlenoir.fr/2020/03/lecture-les-sorties-de-mars-que.html
    Pour ne pas me spoiler, je l’ai acheté directement après avoir vu que c’était un livre post-apo. Eh bien j’ai été *très* surprise en découvrant le type d’apocalypse que c’était, coincée dans un train blindé de monde pendant 3h lol.

    J’ai jeté un oeil à la page de présentation de l’application « Motion » : la simple vue de ces tâches qui bougent toutes seules me donne des bouffées d’angoisse ^^

    1. En effet, je ne lirais sans doute pas « Station Eleven » aujourd’hui, même si c’est un excellent bouquin. J’espère que tu as pu l’apprécier quand même!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page