La semaine en bref #223

Lundi:

★ Je viens de traduire « a gleam of hope in my eye and a bit of horniness in my crotch » par « l’espoir pétillant dans mon regard et les hormones dans mon slibard ». Je crois que ce premier tour m’a définitivement brisée.

Mardi:

★ Réveil à 6h50 pour sortir notre vieux matelas et quelques autres brols que les encombrants doivent passer chercher « entre 7h et 10h ». Bien sûr, je ne suis pas assez alerte pour réaliser que ce serait une excellente occasion de filmer ma seconde du jour, grmbl.

Mercredi:

★ Plus il devient possible que MLP remporte l’élection, et plus je creuse ses intentions si elle devient présidente, plus je flippe. Quand je pense que je ne serai pas en France le 24 (parce que c’est l’anniversaire de Chouchou) et que je n’ai pas pu donner de procuration (parce qu’il aurait fallu que j’aie un.e ami.e de gauche suffisamment motivé.e pour refaire la queue à Monpatelin après l’avoir faite une première fois dans son propre bureau de vote à des kilomètres de là, et que j’avais pas ça sous la main).

★ La serveuse de l’Umamido Flagey nous fait répéter notre commande deux ou trois fois et finit par nous apporter un Classic Ramen alors que j’ai demandé un Yuzu Shoyu Ramen, ainsi qu’un Pork Bun alors que Chouchou a demandé un Karaage Bun. Je ne lui prédis pas une grande carrière dans la restauration.

Jeudi:

★ Pour une fois que c’est moi qui prépare à manger (une soupe petits pois-menthe-coriandre dont j’ai trouvé la recette dans un magazine), mon plat n’a absolument aucun goût. On pourrait croire que je le fais exprès pour être exemptée de corvée de cuisine, mais même pas.

Vendredi:

★ Il commence à faire un temps printanier, et tous les jours après avoir fini de bosser, je me dis que j’irais bien me balader. Puis je renonce parce que je ne sais pas trop où aller, et je reste chez moi à faire la patate de canapé. J’ai mentionné à quel point j’en avais marre de Bruxelles?

Samedi:

★ En me voyant avec ma robe panthère Make my Lemonade, mon petit perfecto noir et mes lunettes de soleil, Chouchou déclare des étoiles dans les yeux que je suis très spumante aujourd’hui. Ma foi, je prends.

★ Déception: le rooftop du 1040, qui devait ouvrir le 8, a finalement reporté jusqu’à début mai. On s’installe donc au bar du rez-de-chaussée, à notre table habituelle, avec un cocktail pour moi, un mocktail pour Chouchou et une portion de frites qu’on picore à deux en regardant nos photos de l’expo qu’on vient de voir.

Dimanche:

★ Pendant que nous sommes dans le train qui nous emmène à Sonpatelin, Gasparde m’informe qu’elle a loupé sa brioche. Je me lamente bruyamment auprès de Chouchou: « Des mois qu’elle me fait saliver avec ça et que ses brioches sont toujours super réussies, et la fois où je peux en goûter une, elle la rate. Vie de merde. » Sauf que Gasparde me fait marcher, et que moi, en dépit de ma virulente aversion pour le jogging, je cours.

★ Brunch pascal chez les Gron-Chevalier et promenade au bois de Halle pour traquer « les machins bleus », alias les jacinthes qui sont en fleur en ce moment. Mais c’est que j’aurais presque trop chaud avec ma robe en lin longue par-dessus une chemise à manches bouffantes et un legging de sport because les tiques qui pullulent dans le coin.

4 réflexions sur “La semaine en bref #223”

  1. Coucou Isa, question bête mais est-ce que les expats français ne peuvent pas voter depuis la Belgique. Il me semble qu’un de mes amis l’a fait au premier tour. Bises à toi et chouchou

    1. Oui, mais je ne suis pas une expat! Je suis toujours domiciliée en France sans aucun lien administratif avec la Belgique.

  2. Bonjour,
    Tu peux sûrement faire comme pour le premier tour et contacter l’antenne d’un parti politique afin de demander si un militant peut prendre ta procuration.
    J’avais vu lors du premier tour des messages en ce sens de l’union populaire.
    C’est toujours un plaisir de te lire chaque semaine.

    1. Les procurations doivent être obligatoirement validées en personne à la gendarmerie. Avant le résultat du premier tour, je n’allais pas filer ma voix à EM sans savoir qui serait au second tour. Et maintenant, je ne suis plus en France donc c’est trop tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page