[PARIS] Les délices du Shodai Matcha

C’est l’été dernier que j’ai repéré sur Instagram ce salon de thé spécialisé dans les desserts et boissons à base de matcha. Notre séjour parisien d’octobre ayant été trop bref et trop chargé pour y faire un tour, j’ai profité fin février d’une longue correspondance entre mon Thalys depuis Bruxelles et mon TGV à destination de Marseille pour me transporter en métro jusqu’à Art et Métiers. Arrivée sur le coup de midi, j’ai été une des premières clientes à m’installer pour le déjeuner, et j’en ai profité pour choisir la petite table pour deux à l’extrémité de la vitrine.

Outre les délices sucrées qui ont fait sa réputation, le Shodai Matcha propose quelques plats chauds parmi lesquels j’ai été agréablement surprise de trouver des bibimbaps (d’origine coréenne, tandis que le matcha vient du Japon). Bonheur: ils sont servis dans le fameux bol en fonte où le riz continue à cuire jusqu’à former une croûte croquante dans le fond. Miam. En accompagnement, j’avais choisi un thé glacé à l’aloé vera avec l’option « demi-dose de sucre » disponible pour toutes les boissons. Il était absolument divin, parfumé et rafraîchissant – mais surtout, dépourvu des atroces perles de tapioca molles et gluantes qui caractérisent les bubble teas. J’ai noté le gobelet à petit bouchon, hyper pratique pour emporter sa boisson sans en mettre partout, mais je savais déjà qu’il ne resterait pas une seule goutte de la mienne le temps que je reparte.

Mais le clou du repas, bien entendu, c’était le dessert. En la matière, la carte du Shodai Matcha est hyper impressionnante. Je ne suis pas un bec sucré et c’est rare que j’aie autant de mal à me décider – la plupart du temps, s’il y a UN truc qui me tente, c’est déjà beaucoup. Cependant, j’étais curieuse de goûter le millecrêpes, notamment dans sa version à la crème de marrons. Contrairement à ce que son nom indique et à ce que son profil laisse croire, il ne s’agit pas d’un empilement de crêpes mais d’une mousse juste surmontée d’une couche de caramel craquant. La texture est à la fois consistante est légère, le goût subtil mais bien présent, la dose de sucre idéale pour moi. Il se peut que j’aie émis des gémissements pas très dignes en m’efforçant de ne pas tout engloutir d’un coup.

Depuis ce jour, je n’espère qu’une chose: que le Shodai Matcha ouvre une succursale bruxelloise, où je m’empresserai de réserver une table à l’année.

SHODAI MATCHA, 7 rue Volta, 75 003 PARIS. Ouvert tous les jours de 12h à 22h30.

2 réflexions sur “[PARIS] Les délices du Shodai Matcha”

  1. Merci pour les photos et les descriptions ! J’avais essayé d’y aller un aprem mais c’était complet. À retenter donc.

    Je trouve amusante la formulation « demi-dose de sucre », alors que de mon point de vue, les versions normales devraient avoir la mention « extra dose de sucre » ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page