10 things I love Wednesday #78

1. « Hawaï solitudes ». A Maui, Charlène s’occupe seule de son père à demi grabataire mais aussi de son jeune fils uniquement intéressé par son chat. Puis le vieil homme meurt; Charlène plaque son boulot pour reprendre ses études, et son frère musicien refait surface au débotté tandis que Batman disparaît… Avec un dessin au trait épuré, quasi monochrome, et une grande économie de dialogues, R. Kikuo Johnson saisit toute l’impossibilité de communiquer entre des êtres qui se côtoient sans que jamais leurs univers respectifs ne se rencontrent. Ce roman graphique découvert par hasard en librairie donne envie de s’intéresser au reste de son oeuvre.

2. Les vidéos hilarantes de Rama Lauw, un jeune créateur indonésien qui épingle à merveille les 1001 absurdités du monde d’ajourd’hui.

3. Ce très beau texte plein d’espoir signé Elizabeth Lesser, une autrice de livres de développement personnel que je découvre à cette occasion. (En anglais)

4. Dans un entretien accordé à Télérama, les reporters de guerre Maryse Burgot et Michel Scott parlent de leur travail au milieu des bombardements. Par quelle vocation faut-il être animé.e pour faire du journalisme dans des conditions pareilles…

5. La chronique poignante d’Hippolyte Girardot qui illustre si bien la brutalité avec laquelle tout a basculé du jour au lendemain, pour les Ukrainiens dont le quotidien était jusque là si semblable au nôtre. (Merci à Isa pour la découverte!)

6. Cette autre chronique de Waly Dia, beaucoup plus mordante sous couvert d’humour.

7. Ce puzzle mappemonde magnifique (et pas cher du tout), mais malheureusement trop grand pour la place dont je dispose.

8. Les superbes carnets customisables de la marque hongroise Bomo Art. Bien entendu, je suis surtout fan du motif avec les renards et les hiboux. Et de celui avec les montgolfières.

9. « Anxiété chérie » d’Alberto Montt (qui dédicace à Angoulême cette fin de semaine). Le graphisme a failli me rebuter, mais je me suis laissée tenter quand même, et je ne le regrette pas. Les dialogues des personnages avec leur anxiété, représentée sous la forme d’une boule rouge hérissée de piques qui grossit ou rétrécit en fonction des situations, mettent parfaitement en évidence l’absurdité de ce trouble psychologique – et donc, aident à prendre un peu de recul par rapport à lui.

10. La collection Printemps/Eté 2022 de Son de Flor. Je suis tentée par la robe Butterfly en blanc coquillage, et j’ai justement un bon d’achat à écouler…

1 réflexion sur “10 things I love Wednesday #78”

  1. Coucou 😊 impossible de voir la mappemonde et Anxiété cherie.
    Toujours un plaisir de te lire 😊
    Bisous Nad 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page