Les conversations absurdes #95

 

Conversation sur Messenger

CHOUCHOU: Sais-tu que jusqu’à l’année dernière, Depardieu avait une résidence en Belgique qu’il louait comme chambre d’hôte? Il parlait de vendre mais je ne sais pas s’il a réussi. Quand il était là, il faisait lui-même l’accueil et la bouffe. Je me disais « Testons », puis j’ai vu le prix. 

Suit un lien vers la propriété en question

MOI: 110 à 140€ pour une nuit en chambre double, c’est pas affreux.

CHOUCHOU: Ah oui, j’avais mal lu, je croyais que c’était 110.000 à 140.000€.

MOI: En effet, ça faisait un poil chérot! De toute façon, il aurait fallu me droguer pour me faire rencontrer ce sombre connard. 

CHOUCHOU: Oui, je sais. 

MOI: En plus, Néchin, quoi. Le trou du cul de la Belgique, je présume. Je vais dans le trou du cul de la Belgique que si y’a des hiboux ou des cabanes dans les arbres. 

CHOUCHOU: C’est le village à 1 km de la frontière française où vivent les réfugiés fiscaux français les plus riches.

MOI: De mieux en mieux. Tout ce que j’aime: des vieux mecs blancs qui veulent pas payer leurs impôts et zéro hibou. 

MOI: Au bûcher, Néchin!

2 réflexions sur “Les conversations absurdes #95”

  1. Ahahah je n'en peux plus de rire! Je connais bien le coin, j'ai grandi là (côté français). Mais alors, c'est toujours Depardieu ou pas? je ne sais pas si c'est toujours le même mais le maire de Néchin avait l'air de valoir le détour façon Grosland si tu veux des attractions locales.

  2. Nelly Poignonnec

    Pour vivre juste à côté, je bénis chaque jour le ciel d'avoir la frontière à passer pour ne pas avoir envie de me pendre. Le gros avantage, c'est la proximité avec Lille, au carrefour de l'Eurométropole. Pas de hiboux, mais nous sommes fiers d'avoir des espèces d'oiseaux rares, surtout du côté du corps politique belge.

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page