Question de taille avec Maïa Mazaurette

« On est d’accord, trop grosse ça sert à rien,
mais en-dessous de cette taille-là, c’est pas possible non plus…« 

Non, la sexblogueuse la plus célèbre de France (même si elle est désormais domiciliée à Berlin) n’était pas en train de me parler calibre pénien mais chaussures. Et ouais! Quand deux filles qui partagent une même passion se rencontrent, ça donne une conversation fort sympathique sur la cambrure idéale des escarpins à talon très haut et les prix « relativement modiques » – je cite – pratiqués par la marque Buffalo, celle des fameuses babies rouges qui me font baver d’envie chaque fois que Maïa Mazaurette poste une photo d’elle avec. En dédicace sur mon exemplaire de « Rien ne nous survivra – Le pire est avenir« , elle m’a dessiné un plan d’accès à la boutique berlinoise, au cas où mes déambulations shoppinguesques et culturelles m’emmèneraient là-bas un de ces jours. J’avais d’elle l’image d’une fille très naturelle plutôt que sulfureuse, et je ne m’étais pas trompée: Maïa est souriante, spontanée et hyper accessible. En plus, elle portait des boucles d’oreilles Goldorak en plastique rose fluo absolument terribles. J’ai beaucoup aimé le petit moment passé à discuter avec elle aux Utopiales samedi après-midi.

3 réflexions sur “Question de taille avec Maïa Mazaurette”

  1. camillehamelin

    Et alors, il est où ce magasin? Je suis curieuse d'autant plus que je suis sur place, moi…

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut