[BRUXELLES] « L’art de rien » à La Centrale

« L’exposition collective L’art de rien rassemble des artistes, majoritairement bruxellois·es, qui partagent le talent du moindre geste ainsi qu’une prédilection pour les matériaux humbles: à des fins esthétiques et poétiques, ils et elles réemploient et détournent des matériaux pauvres ou redonnent une dignité à des objets usuels, ordinaires – de ceux que l’on déclasse, une fois consommés, dans le chaos ménager du monde moderne. Cette sélection d’artistes invité·e·s est complétée – avec humour et poésie – par un choix d’œuvres puisées dans la collection de François de Coninck ainsi que dans le formidable cabinet de curiosités contemporaines de Galila Barzilaï Hollander, dont on connaît la passion sensible pour l’objet incongru, en faisant la part belle à des artistes internationa·ux·les. »

Dimanche dernier, par une journée maussade, nous nous sommes rendus en fin de matinée à La Centrale, près de la place Sainte-Catherine, pour aller voir cette expo dont l’intitulé m’intriguait. Mes lecteur.ices de longue date savent que l’art contemporain et moi, ce n’est pas une grande histoire d’amour. Souvent, je trouve les oeuvres incompréhensibles ou paresseuses, voire à la limite du foutage de gueule.

Mais ici, j’ai tout adoré, et en particularité l’absence de prétention de la démarche. Ces oeuvres faites avec des matériaux de récupération sont le contraire de l’art élitiste que je déteste. Je les ai trouvées inventives, ludiques et même inspirantes. Quand on les regarde, on se dit que l’art est à la portée de tous d’une très bonne façon – pas parce qu’il ne nécessite ni talent ni travail, mais parce qu’on peut tout à fait en créer sans formation spécifique et sans matériel coûteux, de manière joyeuse et décomplexée.

L’art de rien, jusqu’au 17 mars 2024. La Centrale, Place Sainte-Catherine 44, 1000 Bruxelles. Métro 1 ou 5, Ste-Catherine. Entrée tarif normal: 10€, ou inclus sur le Museum Pass.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut