Les conversations absurdes #120

A l’entrée de la salle d’exposition, un avertissement: le photographe lui-même a souhaité que ses oeuvres soient exposées sous verre non-traité pour permettre aux visiteurs d’interagir avec les modèles.

MOI, aigrement: Super; du coup, on y voit que dalle.

CHOUCHOU, amusé: En fait, tu es hostile à toute forme de muséographie. Quand tu trouves les expos insuffisamment éclairées, tu râles aussi.

MOI, indignée: Oui, car j’aimerais voir ce que je regarde. Je sais, je suis une affreuse péquenaude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut