What I did in October 2022

Octobre est de loin mon mois préféré. Avant la pandémie, c’était aussi celui où, après avoir passé tout l’été à travailler, nous faisions notre deuxième voyage de l’année. Mais en 2022, nous avions choisi de le consacrer à un autre genre de projet. Depuis très longtemps, on disait qu’on finirait par se marier « un jour », pour des raisons pratiques. Les confinements successifs et la difficulté de franchir les frontières sans raison impérieuse, mais aussi la probabilité grandissante d’être confrontés à de graves problèmes de santé, nous ont enfin décidé à sauter le pas.

Nous avons passé des mois à nous prendre la tête, non pas sur la cérémonie que nous souhaitions réduite à sa plus simple expression, mais sur les aspects matériels, administratifs et fiscaux de cette union compliquée par nos nationalités différentes et notre mode de vie quelque peu particulier. Nous avons fini par opter pour la solution la moins stressante, celle qui nous permettait de rien changer dans l’immédiat: un contrat en séparation de biens (que nos professions respectives rendaient judicieux de toute façon), et des résidences/impositions qui demeureront séparées jusqu’à nouvel ordre comme le permet la loi française. Et le mercredi 19, qui marquait notre 16ème anniversaire de couple, nous nous sommes dit oui à la mairie de Monpatelin, en la seule présence de nos deux témoins.

J’ai profité de ce long séjour chez moi pour installer une nouvelle bibliothèque dans un coin du salon et, suite à la suppression de la redevance, faire l’acquisition d’un écran plat qui nous permettra de jouer à la Switch et de regarder Netflix sans nous tuer les yeux sur l’écran de nos MacBook. Par ailleurs, après une longue bataille, j’ai enfin obtenu que soit voté le ravalement de façade de ma résidence. Merci la nouvelle syndic efficace et les deux jeunes propriétaires qui m’ont rejointe au CS. Les choses avancent, et elles ne dépendent plus que de moi: une grosse source de stress en moins. Enfin, Chouchou et moi avons réalisé une séance photo d’Halloween très satisfaisante, qui fut l’occasion d’employer des effets spéciaux pour la première fois et de définir une direction pour nos prochains efforts créatifs. Chouchou a procédé à quelques investissements, et nous avons déjà plein d’idées de futurs shootings.

Autre rendez-vous prévu à l’origine pour septembre, mais qui avait dû être reporté: mon quatrième tatouage, réalisé à Roubaix et sur mon mollet droit. Nous en avons profité pour visiter le Musée de la Piscine voisin, lequel figurait sur notre liste de Trucs à Voir depuis des années. Ce fut le premier événement socio-culturel d’une saison automne-hiver que je souhaite aussi riche que possible – notre mois de novembre est déjà blindé de chouettes projets.

Couplés à l’énorme travail que Chouchou et moi avons fait depuis le printemps pour apprendre à mieux fonctionner avec nos neuroatypismes individuels et améliorer la communication entre nous, tous ces événements petits et grands me donnent l’impression d’avoir franchi un cap. Ca faisait longtemps que je me laissais flotter dans une situation de vie pas désagréable mais un peu morne. Il était temps d’y remettre des paillettes et de l’excitation, de la confiance et de l’audace!

1 réflexion sur “What I did in October 2022”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page