La semaine en bref #245

Lundi:

★ Mail de la N+1 de l’éditrice junior qui devait me faire un retour sur mon essai pour le cosy mystery: « Désolée, tout est ma faute, je suis débordée en ce moment, mais je lis ça cet après-midi et je vous donne ma réponse ce soir sans faute ». Le soir, grand silence.

Mardi:

★ Mail de l’Urssaf Limousin: « Nous vous informons que vous avez reçu un message important dans votre espace en ligne, et nous vous invitons à en prendre connaissance en cliquant sur le lien ci-dessous. » Non seulement il n’y a aucun nouveau message dans mon espace en ligne, mais les nombreux messages que j’avais échangés avec eux jusqu’ici ont disparu. Tout comme mes coordonnées bancaires, dont ils sont censés se servir pour me reverser prochainement mon trop-perçu de cotisations retraite 2021. L’inépuisable magie de l’Urssaf a encore frappé.

★ Mail de l’artiste censé.e me tatouer samedi: « Je suis malade et je ne vais pas pouvoir assurer mes rendez-vous de cette semaine ». Je suis surtout désolée pour iel, parce que ne pas pouvoir bosser pendant 8 jours quand on est à son compte, ça fait un sacré manque à gagner. Mais si je pouvais recevoir une bonne nouvelle pour contrebalancer toutes ces contrariétés, franchement ça ne serait pas du luxe. Vous voyez le gif où un panda fracasse tout dans un bureau? C’est mon humeur du moment.

Mercredi:

★ « Je vous réponds plus tard que prévu. C’est avec un grand plaisir que nous vous confirmons notre souhait de travailler avec vous. Votre plume et votre compréhension des intentions du texte, son humour pince-sans-rire, le guindé british, ressortent parfaitement. » En plus, la dame me propose le tarif du feuillet le plus élevé auquel j’aie eu droit jusqu’ici. Ca valait le coup de me décarcasser sur cet essai.

Jeudi:

★ Darklulu fête aujourd’hui ses 16 ans. La dernière fois que je l’ai vu, il n’en avait pas encore 13. Et à ce rythme-là, la prochaine fois que je le verrai, il sera père de famille. Gros coup de déprime.

★ L’éditrice senior de la série de cosy mystery me maile un PDF en me disant: « C’est le translatable définitif ». Je l’ouvre: le début ne ressemble pas DU TOUT à ce que j’ai déjà traduit pour mon essai. Merde alors. Ca a été complètement réécrit? Au point que la victime ne s’appelle plus pareil? Et que même le titre a changé? …OK, la dame s’est trompée et m’a envoyé le tome 2. Un instant, j’ai eu chaud.

Vendredi:

★ La jupe Make my Lemonade que je convoitais est revenue en stock dans ma taille, et après la semaine de merde que je viens de passer, un joli bout de chiffon qui tourne ne sera pas du luxe. Hop, commandée!

★ Chouchou devant le dernier épisode de TROP: « Galadriel est super, elle ne reconnaît pas l’autorité de la reine et demande à parler à son supérieur! ». Moi: « C’est la Karen de Middle Earth: I want to speak to your manager! ».

Samedi:

★ Puisque je ne peux pas aller me faire tatouer à Roubaix et visiter le musée de la piscine comme prévu, la journée sera consacrée aux courses et au ménage. A la fin, pour nous récompenser de nos efforts, je prépare des madeleines au matcha que Chouhcou trouve pas assez sucrées et moi trop.

★ Il a plu toute la journée, et le soir, je remets la couette sur notre lit. Rhâ le bonheur de frissonner juste un peu en se glissant dessous…

Dimanche:

★ Réveil avant 6h, brunch au Phare du Kanaal à 11h, visite de l’expo Invader RubikCubist au Mima peu après midi, arrêt chez Filigranes (récemment doté d’une nouvelle directrice) sur le chemin du retour. A 14h, on est à la maison, et j’ai l’impression qu’il est l’heure de me coucher. Mes biorythmes se sont complètement inversés au cours des 20 dernières années. Même si ça signe clairement la fin de ma rock’n’rollitude, j’adore devenir « du matin » en vieillissant.

★ Par contre, manger un grilled cheese était une erreur: ce truc me fait l’effet du crack. Ca me change en monstre affamé – la preuve ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page