La semaine en bref #228

Lundi:

★ J’avais l’impression de faire de la merde pendant le premier jet de cette trad, mais en fait, je me marre toute seule en le relisant. Vu le ton assez particulier et l’abondance de jeux de mots foireux, je pense m’en être très bien sortie. (C’est le printemps, les fleurs ne sont pas chères.)

★ Quand soudain, on me demande pour le Projet 2022 un papier supplémentaire que je n’ai pas et que je ne peux pas réclamer car les autres documents qui me permettraient de le faire sont à Monpatelin et moi à Bruxelles jusqu’au moment où j’en aurai besoin. Bouhouhouhouhou.

★ Si Elisabeth Borne est une femme de gauche, je suis un tigre à dents de sabre. (Dans les deux cas: franchement, j’adorerais.)

Mardi:

★ Parce que j’ai besoin de vérifier un détail avant de rendre ma trad, je contacte l’auteur du bouquin sur IG. Il me répond presque immédiatement, et on a un échange très sympa. Oui, les noms genrés en français, c’est n’importe quoi. Mais je lui avoue que ses 17 jeux de mots à base de « cul » m’ont quand même bien donné envie de façonner une poupée vaudou à son effigie. Heureusement, ça le fait rire.

Mercredi:

★ Mi-mai, ça fait pas un peu tôt pour que l’ensemble des escadrons moustiquiers de Belgique décident de bambocher au buffet à volonté « Chez Armalite » pendant toute la nuit?

★ Après avoir fini plus vite que prévu chez le coiffeur, je fais quelques emplettes (les suspects habituels: thé, bouquins) et vais me poser au bar du Dominican. Où le seul autre client – un homme d’affaires avec des lunettes de soleil miroir – hurle en arabe dans son téléphone. Je me déplace au Serra. Où la seule autre cliente – une Karen aux cheveux blond javellisé – hurle en américain dans son téléphone. Moi, je voulais juste un peu de calme, snif.

★ Dans le métro du retour, une dame sympa fait la manche. Je sors mon porte-monnaie. Le type assis en face de moi lance: « Vous savez qu’elle va juste s’acheter de l’alcool avec votre argent? » Moi, sèchement: « Si vous étiez à la rue, vous aussi, vous auriez peut-être envie de boire. » Le type marmonne que j’encourage la délinquance. Je l’envoie vertement se faire cuire le cul. A ce train-là, je ne vais pas tarder à regretter le confinement.

Jeudi:

★ 2 minutes tout compris pour remplir ma déclaration de revenus 2021 sur le site du Trésor Public. En revanche, sur celui de l’Urssaf: RIEN de pré-rempli. Obligée de courir après 7 certificats de précompte auprès de mes différents diffuseurs, sans aucune garantie que ça me suffira pour valider le bouzin à la fin. J’ai envie de pleurer.

★ Du coup, je me fais un auto-cadeau: je sors de ma liste de bouquins en cours de lecture « Le génie lesbien » et « C’est l’Inuit qui se souviendra du Blanc », un essai féministe et un roman de SF tous deux archi bien notés mais qui m’ennuient à crever. DNF et c’est marre.

Vendredi:

★ Lundi, lors d’une discussion au sujet du Sutom, j’ai traité Kleo de morue sur Messenger et ajouté: « Ca ferait un bon Wordle, d’ailleurs ». Aujourd’hui, quel est le mot français? Je vous le donne en mille: morue. Influenceuse Wordle, vous croyez que ça peut rapporter?

★ Pour mon premier lunch avec Sophie-Grosquick depuis avant le début de la pandémie, j’ai choisi… un resto qui a fermé entre-temps. On se rabat sur le Mano a Mano voisin, où les pâtes sont toujours très bonnes, et on discute de la bienveillance des neuroatypiques entre eux – un sujet sur lequel je veux écrire un billet depuis longtemps.

★ Je vais devoir me mettre en maillot de bain la semaine prochaine, et mon paréo est à Monpatelin. J’entre en acheter un autre chez Veritas… et ressors avec un short en lin olive, une culotte en microfibre chair pour porter sous mes robes transparentes et un kit de couture pour les fâmâpoâls de Chouchou. Oui, bon.

★ Après ça, j’ai rendez-vous avec Gasparde, théoriquement pour tester le rooftop du Bozar. Problème: il pleut et il vente. Moins qu’hier, mais largement assez pour que les terrasses soient fermées. On commence donc chez Laurent Gerbaud dont elle m’a vanté le chocolat chaud (même si je préfère finalement une limonade à la fleur de sureau), et on continue à la Pharmacie Anglaise où je bois mon 3ème cocktail en l’espace de deux semaines. Je me sens à la limite de l’alcoolisme, mais j’ai passé un bon moment. Et ma voisine de fauteuil ne s’est jamais aperçue qu’elle était assise sur mon iPad.

Samedi:

★ La gentille lectrice qui passe chercher un des puzzles que j’ai proposé de donner cette semaine sur Instagram m’apporte des cookies maison encore tièdes. C’était pas nécessaire, mais clairement, ils ne se gaspilleront pas!

★ On teste une nouvelle adresse de brunch, la première depuis trèèèès longtemps, et on sort enchantés. Du coup, vous aurez droit à un billet prochainement. (Je ne sais même plus où j’en suis de ma numérotation…)

Dimanche:

★ On s’est couchés tôt hier soir; résultat: on est tous les deux réveillés vers 5h45. Si ça pouvait être comme ça toute l’année! Du coup, je me lève et j’attaque ma journée. A 10h30, j’ai abattu toute ma To Do List. Je prépare une panzanella pour le déjeuner, et à 14h, je m’endors sur le canapé. Je me disais bien qu’il y avait une arnaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page