La semaine en bref #226

Lundi:

★ Je commence ma semaine par attendre 23 mn, l’oreille collée à un téléphone sans fonction mains libres, qu’une des lignes du secrétariat de mon ophtalmo se libère. Quand j’y suis allée en janvier, on m’a dit que pour avoir rendez-vous en janvier prochain, je devrais appeler en mai. Sauf que la personne sur qui je finis par tomber me propose une date en août et me dit qu’actuellement, ils ne prennent rien au-delà de novembre. En insistant gentiment, je finis quand même par décrocher le Précieux pour mi-janvier 2023. A la fin de la conversation, il est 10h22 et j’ai bouffé les trois quarts de mon stock de cuillères pour la journée. (Mais je peux cocher le truc le plus stressant de ma to-do list.)

★ Je fais une descente à la jardinerie pour acheter un arsenal anti-fourmis charpentières: le produit le plus toxique qui existe en vente libre, un pulvérisateur, un masque et des gants pour me protéger le visage. Et parce qu’après l’effort, le réconfort, je dévalise le rayon « produits du terroir » sur le chemin de la caisse.

Mardi:

★ La vidéo de mon Projet 1 seconde par jour d’avril est visible ici.

★ Parce que j’ai une demi-heure à tuer avant mon lunch, je m’aventure dans le haut de la rue Paul Lendrin et tombe sur une boutique appelée Platypus (= »Ornythorinque »), dont la devanture me fait penser à un cabinet de curiosités mi-steampunk mi-japonisant. Superbe découverte que ce local tout en longueur, dont les murs bleu nuit abritent une variété d’articles aussi beaux qu’originaux – et à des prix raisonnables, ce qui ne gâche rien. Je passe un très agréable moment à discuter avec la propriétaire, elle aussi ancienne habituée du circuit des Grandeur Nature et amatrice d’escape games, avant de ressortir avec trois petits trésors destinés à agrémenter de futures photos.

★ A ce stade, je crois que la serveuse de l’Arganier connaît ma commande par coeur: un tajine Fassi, un verre de Boulaouane et une crème brûlée à la fleur d’oranger. Il me faut bien ça pour encaisser le récit des péripéties survenues dans la vie de Kiki depuis fin mars (ainsi que la révélation d’un truc assez cringe concernant mon ex le Chacal Jaune).

★ Après une huitaine à l’hôpital, Solange est rentrée chez elle hier. Je passe la voir et lui apporte un morceau du flan pâtissier que j’ai préparé dimanche. « Oh, merci, je vais me régaler ce soir », s’exclame-t-elle. Je lui conseille de réserver son jugement jusqu’à ce qu’elle ait goûté.

Mercredi:

★ Début de l’offensive anti-fourmis. Armée de mon pistolet-pulvérisateur, j’arrose de poison tous les abords de ma résidence. Mourez, minuscules saloperies, mourez!

★ Autant j’avais surkiffé la saison 1 de « Russian doll », autant la 2 me soûle si vite que je décroche à la fin du deuxième épisode.

Jeudi:

★ En sortant poster un chèque, je jette un coup d’oeil au muret le long duquel transitait hier la principale colonne de charpentières. Je ne m’attends pas à ce que ça ait déjà fonctionné, et pourtant! L’examen le plus attentif ne me permet de repérer qu’une unique fourmi crapahutant sur un tronc d’arbre voisin. (Du coup, je me fantasme aux commandes d’un Canadair, larguant des trombes de Subito sur les hordes républicaines. 2022: on s’amuse comme on peut.)

★ La nouvelle éditrice jeunesse chez un de mes vieux clients me renvoie la prépa d’une de mes trads dans laquelle elle suggère de remplacer le mot « ménagère » par « un paquet de couverts ». Je décline: si on n’expose pas de temps en temps les enfants à un mot encore inconnu d’eux, comment vont-ils augmenter leur vocabulaire?

Vendredi:

★ Cette semaine, j’ai donc acquis deux nouvelles appellations à ajouter à la longue liste de mes titres: « référence assertivité » (copyright Gasparde) et « baromètre mièvrerie » (copyright mon illustratrice préférée). Ca claque moins que « mère des dragons », et ça va pas me permettre de cramer les juges conservateurs de la SCOTUS comme ils le mériteraient, mais ça passera sans doute mieux sur LinkedIn.

Samedi:

★ Je voulais m’emmener au resto ce soir, mais il pleut. Tant pis: je commande une pizza et je continue à glander devant Netflix. Première fois de ma vie que je descends une saison entière d’une série moins de 24h après sa sortie.

Dimanche:

★ Il pleut toujours, et je ne suis pas en avance dans mon planning: ce sera donc une morne journée de boulot.

★ Surprise de voir le nom d’une copine écrivaine apparaître dans le texte du drôle de roman que j’ai commencé hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page