10 things I love Wednesday #68

1. « And just like that ». Il me semble que cette suite de « Sex & The City » a été globalement assez mal accueillie par les fans déçus de ne pas retrouver l’atmosphère pétillante de la série d’origine. Moi, j’adore la façon dont les scénaristes ont décidé de montrer la réalité des femmes quinquagénaires avec tous ses deuils, littéraux ou figuratifs. Cette façon subtile dont on se sent peu à peu larguées par un monde dont la culture dominante n’est plus la nôtre. Non, ce n’est pas toujours gai. Mais c’est réaliste et plutôt bien vu. Et oui, l’application avec laquelle ils cochent toutes les cases du wokisme a quelque chose d’un peu laborieux, mais au moins, c’est bien intentionné. 

2. Les adorables lutins en feutrine et en poils de mouton ultra-doux d’Asas Tomtebod. J’en ai rapporté un de Copenhague; je sais qu’il adorera habiter dans ma bibliothèque. 

3. « Bambi: cute, lovable, vulnerable, or a dark parable of antisemitic terror? »: le roman de Felix Salten écrit en 1923, et qui a inspiré le dessin animé de Walt Disney, serait un avertissement visionnaire contre la persécution des Juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale. Un article super intéressant de The Guardian. (en anglais)

4. Les cookies double chocolat de Chouconut. A la base, je ne suis ni très cookies ni très chocolat, mais là, j’avoue: accompagné d’un petit bol de fromage blanc, c’est tout à fait divin. 

5. Les culottes menstruelles Fempo. Après un premier essai non-concluant avec une marque choisie au hasard, j’ai acheté celles-ci sur recommandation de plusieurs lectrices. J’ai pris le modèle taille haute pour flux abondant. Elles taillent bien, sont super confortables et absorbent suffisamment pour que je puisse garder la même toute la journée (12h d’affilée). J’en suis très contente. Les ados d’aujourd’hui ne mesurent pas la chance qu’elles ont de disposer de cette option!

6. La recette de croque-monsieur de Jean-François Piège, qui a l’air absolument crapuleuse et que j’essaierai dès que j’aurai trouvé de la tomme d’abondance (ou un substitut acceptable).

7. « Un budget carbone pour discipliner les riches », parce que ce sont eux qui réchauffent la planète. J’ai trouvé très frappant et intéressant le tableau qui illustre le propos de cet article, en indiquant les émissions comparatives de gaz à effet de serre en fonction de la classe sociale dans les pays riches (eux-mêmes bien entendu très largement plus émetteurs de GES que les pays pauvres). 

8. « Encanto », le dernier Disney. Visuellement magnifique, avec une BO géniale signée Lin-Manuel Miranda. Je suis moins fan du scénario dont la conclusion m’a laissée sur ma faim, mais ça reste un très beau divertissement familial. 

9. Cette ceinture de pirate qui sera sans doute mon prochain achat accessoire. Un jour, je trouverai un tricorne et une vieille longue-vue pour aller avec.

10. Depuis que la Finlande reloge ses SDF, elle gagne 75 millions d’euros par an. Au cas où l’argument humain ne suffirait pas: économiquement aussi, ça fait sens.

2 réflexions sur “10 things I love Wednesday #68”

  1. Cécile de Brest

    Ahh, je suis très intéressée par ton retour sur les culottes menstruelles. Je veux en prendre pour ma fille mais je ne savais pas du tout vers quelle marque me tourner.
    Je vais aller regarder cela !

  2. Oh mon ado de 15 ans a bien conscience de sa chance, faut dire que les serviettes sont peu compatibles avec le port de boxers de garçon Undiz ^^
    Elle n’a pas envie de tester les tampons, ni la cup (et connait le risque du syndrome de choc toxique).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page