La semaine en bref #205

Lundi:

Hier, j’ai ouvert un litige sur Paypal pour demander le remboursement des culottes menstruelles inefficaces achetées en septembre. Ce matin, je reçois un avis de virement de la part du vendeur. Ce n’est pas la première fois que je fais appel à Paypal pour annuler un achat décevant; ils sont toujours hyper rapides et efficaces. Du coup, je les utilise pour payer le plus souvent possible, surtout quand je fais des emplettes chez des marques peu connues. 

 Chouchou reçoit sa 3ème dose de vaccin contre le Covid. Du Moderna par-dessus du AZ, censé fournir la meilleure protection de tous. Mais comme après sa première injection, il douille pas mal et aura les articulations enflammées pendant 48h. 

Mardi:

 A 8h30, alors que je dors du sommeil de quelqu’un qui a contemplé le plafond jusqu’au milieu de la nuit, l’interphone sonne: ce sont les techniciens de Proximus qui devaient passer en fin de matinée mais qui ont eu un rendez-vous annulé juste avant le nôtre. Chouchou se lève en hâte pour les accueillir, puis m’apporte un thé, une tranche de banana bread et mon MacBook afin que je puisse bloguer depuis notre lit (plutôt que de tenter de travailler au salon avec les bruits de perceuse et deux inconnus en train de s’affairer derrière moi). Cet homme est décidément parfait. 

 Deux heures plus tard, nous sommes reliés à la fibre, et Chouchou ne se tient plus de joie. Comme je n’utilise internet que pour aller sur Instagram, consulter le dictionnaire des synonymes et jouer à un jeu très peu dynamique, j’avoue que de mon côté, je ne vois aucune différence. 

Mercredi:

 La bonne surprise du jour, c’est un virement que je n’attendais pas. Méfiante, je vérifie avec la compta de l’éditeur concerné qu’il ne s’agit pas d’une erreur. Mais non: deux bédés que j’ai traduites il y a plusieurs années ont rapporté des droits d’auteur excédentaires. (C’est souvent le cas avec les bédés, dont l’à-valoir riquiqui – vu qu’il y a peu de texte – est vite rattrapé grâce au prix de vente comparativement élevé. Comme en plus, ce sont des jobs rapides, souvent fun et qui changent de mon ordinaire, j’aimerais bien en traduire davantage.)

Jeudi:

 J’ai très envie d’un riz mixte du Hanoi Station, mais bien qu’on ait vérifié par téléphone qu’ils sont ouverts aujourd’hui et qu’on peut toujours se faire livrer par les canaux habituels, le restaurant n’apparaît pas sur Delivereats. Ca fait des mois qu’on ne le trouve plus, et on ne comprend pas pourquoi. On se rabat sur le Yaki, un autre resto vietnamien qui a une carte similaire, mais… ce n’est pas aussi bon. Frustrée je suis. 

Vendredi:

 De bon matin, je reçois un mail de la nouvelle secrétaire de mon syndic: « Ci-joint le PV d’AG a nous retourné signé (voir dernier feuillé). ». Aïe mes yeux. 

Samedi:

 Après avoir fouillé vainement le rayon jeans d’Uniqlo en quête d’un Regular taille 33 ou 34 (celui que Chouchou rachète en double exemplaire depuis des années quand les précédents ont lâché), nous nous adressons à un vendeur. « Ah oui, on ne fait presque plus que du Slim et du Skinny, ce sont les coupes à la mode. » Traduction: « Vous êtes vieux ». « Et on n’a quasiment rien au-dessus du 30, parce qu’on ne vend pas les grandes tailles. » Traduction: « Vous êtes gros. » Doit-on en déduire que, contrairement à l’être humain moyen qui a pris 10 ans et 10 kilos depuis le début de la pandémie, le client Uniqlo ne cesse de rajeunir et de se crevettiser?

 Alors qu’on ressort du magasin blêmes et hagards, une chanteuse de rue attaque allègrement « Last Christmas ». Je suis verte. Pourvu que ça ne compte pas pour le Whamaggedon! (Vérification faite: non. Ouf.)

 Au Passage 125 (un antiquaire de la rue Blaes), Chouchou s’extasie devant les papillons sous cloche tandis que je bave devant un énorme corbeau empaillé en promo à 1900€. Oh, la chouette de Nouvelle-Zélande! Oh, la maxi-carapace de homard! Oh, le squelette de… machin long avec beaucoup, beaucoup de vertèbres. Voilà pourquoi je ne dois vivre que dans des petits appartements: si j’avais une grande maison, elle se changerait vite en cabinet de curiosités géant.

Dimanche:

 Ca fait trop longtemps que nous n’avons pas fait de shooting ensemble – au point que je suis prête à braver le froid, le crachin et la boue pour me traîner au parc le plus proche. Après quelques photos peu inspirées mais néanmoins correctes, nous nous dirigeons vers la sortie… et là, nous tombons sur un superbe conifère encore flamboyant. Evidemment, quand la nature y met du sien, c’est tout de suite plus facile. 

2 réflexions sur “La semaine en bref #205”

  1. Si jamais tu comptes racheter d'autres culottes menstruelles, j'achète les miennes chez Elia et je les aime beaucoup !
    En plus la démarche de l'entreprise est très éthique.

    Bonne soirée 🙂

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page