[POLOGNE] Les 7 choses qui m’ont le plus surprise

 

Crédit photo

1. Les transports en commun super modernes et confortables – plus qu’en France ou en Belgique, et pour des tarifs nettement inférieurs. Le train que nous avons pris pour aller de Varsovie à Cracovie était pourvu d’écrans intérieurs sur lequel on pouvait suivre le voyage et voir les annonces de bord; les toilettes y étaient plus grandes que celles dont j’ai l’habitude, et même en seconde, il y avait davantage d’espace pour les jambes des passagers. Les bus et les trams étaient tout pimpants, et Chouchou a trouvé l’app dédiée (la même pour les deux villes que nous avons visitées) super bien foutue. 

2. Le nombre de magasins de spiritueux. Sans mentir, à Varsovie et à Cracovie, il doit y en avoir un tous les 50 mètres. La moitié des Carrefour Express ne vendent même pas de bouffe: juste de l’alcool et des chips. 

3. La politesse des automobilistes envers les piétons. Malgré un nombre très réduit de feux tricolores, il est super facile de traverser, car les voitures ralentissent de loin, s’arrêtent systématiquement pour vous laisser passer et ne manifestent aucune hâte de redémarrer. Franchement, ça change! Par contre, le nombre réduit de pistes cyclables oblige vélos et trottinettes à rouler sur les trottoirs – et parfois, leurs utilisateurs foncent ou zigzaguent d’une manière un peu effrayante.

4. La difficulté de trouver une supérette. Des minuscules convenience stores, oui, il y en plein. Mais les magasins où faire de « vraies » courses pour composer un repas digne de ce nom – c’est-à-dire, comprenant autre chose que des yaourts à l’unité et de la charcuterie sous vide -, franchement, on les a cherchés longtemps. 

5. Le service en continu dans la plupart des restaurants, si pratique quand on est en vacances. Mais pour être franche, même quand on déjeunait à 15h30, il y avait toujours dans la salle quelques tables d’autochtones tout aussi décalés que nous. 

6. Les fausses glaces à l’italienne. Vous savez, les délicieuses crèmes glacées qui sortent d’une machine  et font des tortillons dans le cône? Hé ben en Pologne, ce sont des sorbets – et on ne va pas se mentir, pour les parfums traditionnels genre chocolat ou vanille, c’est beaucoup moins bon. Signe qui ne trompe pas: les sillons sont plus fins et mieux dessinés (voir photo ci-dessus). Si vous voulez de la vraie crème glacée, il suffit de l’acheter en boules: les Polonais raffolant des glaces de manière générale; il y a des échoppes partout. 

7. La décontraction extrême vis-à-vis des mesures anti-Covid. C’est simple: la plupart du temps, j’avais l’impression d’avoir voyagé deux ans dans le passé. Bien que théoriquement encore obligatoire en intérieur, le port du masque était vraiment peu et mal respecté. Y compris dans les restaurants et les cafés où, 9 fois sur 10, le personnel n’en avait pas du tout. 

Retour haut de page