[BRUXELLES] Hôtel Moxy Brussels City Center

Septembre 2020: drôle de période pour ouvrir un hôtel! Mais cela faisait déjà deux ans que les travaux de construction avaient commencé sur l’ancien emplacement du bâtiment Solvay, dans la chaussée d’Ixelles, et j’imagine que le réseau Marriott avait hâte d’inaugurer son nouvel établissement bruxellois. La situation le poussant à proposer des tarifs intéressants, nous n’avons pas hésité pour découvrir cet hôtel branché à aller dormir à moins d’un kilomètre de chez nous: en ce moment, c’est toujours un peu comme des vacances…

Il n’y avait pas un chat lorsque nous avons débarqué samedi dernier en début d’après-midi: tant pis pour l’hôtel, tant mieux pour nous qui avons ainsi pu prendre des tas de photos sans embêter ni être embêtés par personne. Il est vraiment dommage qu’à cause de la pandémie, il soit impossible de boire un cocktail au bar, de profiter des jeux de société à disposition sur une grande table commune ou de venir travailler un après-midi dans les espaces dédiés du rez-de-chaussée, parce que la déco colorée, légèrement régressive, associée à un ameublement pratique et confortable donne très envie de s’installer là pour quelques heures – seul ou entre amis. 

Les chambres sont nettement plus sobres, modernes, fonctionnelles et presque minimalistes. (Vous pouvez en avoir un aperçu sur les photos de mes billets précédents.) Si j’ai trouvé le lit trop mou pour moi, j’ai en revanche adoré la petite lumière discrète qu’un capteur de mouvement allume sous le lit quand on se lève la nuit pour aller faire pipi. Ainsi, on évite à la fois de se cogner dans les meubles et de réveiller son partenaire. 
Quant au petit-déjeuner compris dans le prix, nous avions rempli la veille une fiche pour choisir ce que nous voulions; le matin, nous sommes descendus chercher nos plateaux à la réception et nous les avons montés dans notre chambre pour manger sur le lit. Une fois la pandémie terminée, il se présentera sous forme d’un buffet servi au rez-de-chaussée. Les options proposées sont classiques mais variées: boissons chaudes et froides, fromages, charcuterie, différentes sortes de pains et de viennoiseries, trucs à tartiner, céréales, yaourts, fruits… Des propositions chaudes devraient se rajouter plus tard. 

De toute évidence, l’hôtel vise une clientèle de jeunes urbains intéressés par des lieux fortement instagramables et un bon rapport qualité-prix. Il remplit très bien son cahier des charges, et comme il jouit d’une excellente situation à mi-chemin entre la porte de Namur et la place Flagey, je lui souhaite un beau succès quand les touristes pourront enfin revenir à Bruxelles.
Rue du prince Albert 32
1050 Bruxelles
Retour haut de page