[BRUGES] Une escapade au temps du Covid

 

Notre séjour à l’hôtel Orangerie fut donc l’occasion de retourner à Bruges, sans doute la ville belge la plus appréciée des touristes qui y affluent toujours en grand nombre. Pour cette raison même, nous n’y avions pas mis les pieds depuis des années. Mais un vendredi après-midi de l’An 2 du Covid-19, les rues étaient quasi désertes – l’idéal pour prendre des photos. Sans un seul bateau de croisière sur les canaux, il régnait une atmosphère de fin du monde feutrée dans le centre historique. 

Le thermomètre n’affichait pas plus de 7 ou 8 degrés, mais le soleil brillait dans un ciel pour une fois sans nuages. Si les restaurants, les bars et les salons de thé n’avaient pas été fermés, j’aurais trouvé ça idéal. En les circonstances, nous nous sommes contentés de déambuler un peu au hasard, de manger notre goûter (des gâteaux de chez Heavenly Cakes) sur un banc et de rentrer à l’hôtel quand nos vieilles jambes ont commencé à protester qu’elles n’avaient plus l’habitude de marcher autant. 

Le lendemain matin, nous nous sommes dirigés sans nous presser vers le béguinage que nous n’avions jamais visité. Il y avait un peu plus de monde que la veille, mais rien de bien méchant. Les pelouses étaient piquetées de jonquilles, et malgré la fraîcheur de l’air, ça sentait déjà le printemps. Nous avons savouré le calme et la douceur de ce moment avant de nous engager dans une grande rue en travaux où un restaurant proposait des nouilles asiatiques à emporter. Nous avons emporté nos deux barquettes de pad thai (moins bon que celui de Chouchou, mais soit) jusqu’à l’église voisine, et de nouveau, nous avons pique-niqué sur un banc au soleil en songeant que nous vivions des temps décidément étranges…

Vers 15h, après avoir récupéré nos affaires à l’hôtel, nous avons repris un train en direction de Bruxelles, ravis de cette drôle de petite escapade. 

1 réflexion sur “[BRUGES] Une escapade au temps du Covid”

  1. À voir ces photos, on a l'impression que le temps s'est arrêté…

    Et tu figures à merveille une sorcière qui fait pousser les jonquilles !

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page