[AIX-EN-PROVENCE] Une nuit en solo à la Maison du Collectionneur

Si Aix-en-Provence déborde de charme, rares y sont les hébergements cosy ou originaux dans le centre. Ou devrais-je dire: rares y étaient? Car en 2018, Florent et Stéphane – deux frères grands voyageurs – ont acheté une belle demeure particulière du quartier Mazarin pour la transformer en boutique hôtel. Cinq chambres seulement, dont la superficie va de 25 à 40 mètres carrés, avec une déco différente et très étudiée dans chacune. En regardant les photos sur leur site internet, j’ai eu le coup de foudre pour les couleurs vibrantes de la Madeleine Castaing – et réservé une nuit dans la foulée. 

La Maison du Collectionneur est située dans une rue très calme, à quelques centaines de mètres seulement du cours Mirabeau et presque en face du musée Granet. Seule une plaque discrète en indique l’emplacement. Pour entrer, on peut user de l’interphone à l’arrivée, puis une fois le checkin effectué, du code fourni par la réception (il y en a un autre pour les chambres; ainsi, nul besoin de clé traditionnelle ou magnétique). Attention, il n’y a pas d’ascenseur et les chambres sont toutes en étage. Personnellement, ça ne m’a pas dérangée: j’ai de bonnes jambes, j’étais peu chargée et ayant prévu de manger au restaurant à tous les repas durant mon bref séjour, je me réjouissais de brûler ainsi quelques calories!

Parfois les photos d’hôtels sont trompeuses et on est déçu en arrivant sur place. Ca n’a pas été le cas cette fois. Je me suis aussitôt sentie comme chez moi dans cette chambre pleine de caractère, mélangeant avec audace trouvailles vintage et équipements ultra-modernes. J’ai apprécié la superbe vue sur les toits d’Aix, les spectaculaires rideaux en velours rouge et les estampes japonaises groupées dans un coin, mais aussi les attentions délicates des propriétaires: bouteilles d’Evian sur les tables de chevet, calissons et nougat locaux sous cloche en verre, coffret de tisanes, tasses et bouilloire pour l’infusion du soir… L’hôtel ne sert pas de petit déjeuner en ce moment, mais le lendemain matin, des viennoiseries toutes fraîches ainsi qu’une sélection de thés et de cafés gracieusement offerts m’attendaient à la réception.

L’originalité de la déco n’éclipse jamais l’exigence de confort. Le lit a la consistance parfaite pour y passer une bonne nuit, une couette légère et une multitude d’oreillers. La clim’ est efficace et facile à régler, même si je n’en ai pas abusé. Dans l’entrée, une penderie spacieuse et pratique m’a permis de ranger mes quelques vêtements et de stocker le shopping fait le premier jour. La salle de bain contient la baignoire la plus pratique de toute ma vie de Minipouss, à la taille idéale pour avoir le dos bien calé d’un côté et les pieds appuyés de l’autre. Les produits de la marque Ma Thérapie, conçus par la naturopathe Céline Julien, sentent terriblement bon. Les serviettes sont grandes, impeccablement blanches et moelleuses. 

J’ai beau chercher, je ne trouve pas un seul bémol, même petit, à ajouter à cette longue liste de louanges. La Maison du Collectionneur sera désormais mon incontournable point de chute à Aix-en-Provence. Si vous passez par là, je vous la conseille vivement. 

La Maison du Collectionneur

19 rue Roux Alpheran

13100 Aix-en-Provence

Retour haut de page