Où je fais l’andouille au musée d’Ixelles

Le musée d’Ixelles, ce n’est pas juste cet endroit où nous allons pour voir des expos toujours très réussies, et où je reste systématiquement perplexe devant l’installation d’art contemporain temporaire de la pièce du fond. C’est aussi le lieu de résidence d’une statue pour laquelle j’ai eu le coup de foudre lors de ma première visite en juillet 2015, une femme nue figée dans une mouvement exubérant de danse ou de joie irrésistible. Du coup, c’est devenu une tradition: chaque fois, Chouchou me prend en photo avec elle. J’aime cette tradition idiote, et je me réjouis de voir ma collection de clichés similaires s’agrandir au fil des ans!
Juillet 2015
(Robe Emily & Fin, sandales Lune et l’autre)
Juillet 2016
(Robe Emily & Fin – mais une autre -, sandales Esska)

Janvier 2017
(Robe Anatopik, bottines Coqueterra, manteau récupéré à une troc party, écharpe fabriquée de mes blanches mains)

9 réflexions sur “Où je fais l’andouille au musée d’Ixelles”

  1. Les 3 poses sont différentes mais aussi réussies les unes que les autres!
    Il y a du monde autour quand tu poses? Quelles sont les réactions des gens? (on s'en fout, au fond, hein, je trouverais ça particulièrement rigolo moi :-))

  2. Pour les poses différentes, c'est pas du tout fait exprès, je m'en suis aperçue en regroupant les 3 photos. Et j'essaie d'attendre un moment où il n'y a personne, mais au pire, le ridicule ne tue pas :-D

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut