Le sens des priorités

MOI: Oh, regarde le magasin en face! « Pieds du monde ». Trop ringard. Franchement, qui achète ses chaussures dans un magasin appelé…?
CHOUCHOU, imperturbable: Toi, en 2007.
MOI: Pardon? 
CHOUCHOU: En 2007, j’ai acheté une paire de chaussures dans ce magasin, et toi aussi. 
MOI: C’est une blague? Je ne m’en souviens pas du tout. 
CHOUCHOU: Je te jure que si. 
MOI, soupçonneuse: Mouais, et c’était quoi comme chaussures?
CHOUCHOU: Aucune idée. 
MOI: Attends, tu te rappelles que j’ai acheté des chaussures dans ce magasin ringard en 2007, mais tu ne sais plus lesquelles c’était? 
CHOUCHOU: Des chaussures, tu en as des milliards, je ne tiens pas l’inventaire de ta collection. Et puis à l’époque, c’était surtout ton cul qui m’intéressait. 
MOI, partagée entre l’indignation et le fou-rire: …
CHOUCHOU: D’ailleurs, aujourd’hui encore, je sais très bien à quoi il ressemble et à quel endroit exact il se trouve. 

6 réflexions sur “Le sens des priorités”

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page