L’humour douteux de mon père a failli me manquer

Le mois dernier, parce que j’ai été super sage niveau chaussures depuis le début de l’année, je m’autorise à craquer pour de jolies sandales roses Accessoire à l’occasion d’une Vente Privée. 75€ au lieu de 220, ça vaut drôlement le coup, et puis elles sont si jolies!
…Hé bien, ce n’est pas l’avis de tout le monde. Témoin le mail que mon père m’a envoyé hier:

« Reçu ce jour pour toi une paire de sandales roses, les mêmes que portait Michel Serrault dans « La cage aux folles ». Etat neuf. Je te les mets de côté. »

Du moins n’a-t-il pas estimé que leur place était directement à la poubelle! 

8 réflexions sur “L’humour douteux de mon père a failli me manquer”

  1. Si, elles ont l'air très jolies, mais je serais plus à même de les juger lorsque je les verrais à tes pieds. Lors de ton prochain billet mode, par exemple, avec ton slim violet. Moi, je dis ça, je dis rien…

    (Puisqu'on parle de chaussures, je viens de recevoir mes nouvelles ballerines Hush Puppies et c'est juste le paradis sous forme de chaussures. Je ne comprends pas ce qui s'est passé avec l'autre modèle !)

  2. Isa: ah ah, figure-toi que les photos du slim violet ont déjà été faites à Reykjavik cette semaine ^^ je les poste d'ici quelques jours (mais pas avec les sandales roses, du coup)

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page