10 things I love Wednesday #114

1. « The menu ». Tout ce que je savais avant de voir ce film, c’est que ça se passait dans un restaurant hyper exclusif, qu’Anya Taylor-Joy jouait dedans et que c’était super choquant. C’est ce qui m’a intriguée, mais c’est aussi ce qui a fait que du coup, je n’ai pas été choquée. Reste un film passablement barge et souvent jubilatoire, suffisamment original pour mériter qu’on y consacre deux heures de sa vie. Attention: la bande-annonce (que je n’avais pas visionnée) spoile pas mal de trucs.

2. Ce puzzle Heye en hommage à l’univers de Wes Anderson, dessiné par Alexandre Clérisse. J’attends impatiemment de pouvoir le commander.

3. La gamme de produits pour le corps Sicilian Sunrise de & other stories. Moi qui suis hyper difficile en parfums, je me suis offert la brume dont je m’asperge (légèrement) au sortir de la douche pour qu’il y ait du soleil au moins dans mes narines en cette saison.

4. Les sculptures en pâte polymère de Dorothée Vantorre pour Les folles marquises. J’ai commandé la n°18.

5. Scratch trip, une affiche à gratter avec plein de jolies vignettes des principales villes d’Europe. J’en ai visité 30, mais il m’en reste encore des tas d’autres à découvrir!

6. Ces très beaux hauts-de-forme. Comme je n’ose plus commander aux US, il va falloir que je me trouve un équivalent quelque part en Europe, car c’est l’accessoire indispensable pour un futur shooting ambiance victorienne.

7. L’épisode du podcast Marketing Square consacré aux résolutions de Nouvel An, dans lequel Clotilde Dusoulier de Change ma Vie explique les erreurs classiques à éviter et les pistes à suivre pour des résolutions vraiment utiles et tenables. (La musique est insupportable, tout comme l’enthousiasme agressif de la présentatrice, mais le contenu vaut vraiment la peine.)

8. « Rien ne change à minuit le soir du 31 décembre »: si au contraire vous êtes anti-résolutions de Nouvel An, cet article d’Illana Weizman pour Madmoizelle vous parlera beaucoup! (En ce qui me concerne, je suis quelque part entre les deux: je trouve l’occasion symboliquement parfaite pour faire le point et esquisser des projets, mais je déteste les résolutions classiques, souvent punitives, intenables et au final mauvaises pour l’estime de soi.)

9. La jupe Paula arc-en-ciel est de retour sur le site de Make My Lemonde, woohoo! J’ai hésité entre ça et la robe Natacha confettis, mais ils ont modifié la coupe alors que ma Natacha panthère me va pile-poil.

10. La « poésie » de Joy Sullivan. J’ai toujours du mal à qualifier de poésie des textes qui n’obéissent à aucune des contraintes formelles d’un sonnet ou même d’un haïku. Mais par les hasards d’internet, je me suis mise à en lire de plus en plus l’an dernier, et il est quelques auteur.ices dont j’apprécie vraiment beaucoup la sensibilité. Joy Sullivan est ma dernière découverte en date. (En anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut