10 things I love Wednesday #106

1. La séance de yoga d’Halloween proposée par Adriene. Une tradition annuelle toujours fun, et qui tombe à pic alors j’ai un mal fou à me motiver pour reprendre une activité physique régulière.

2. « La vie d’adulte », un roman graphique sur la quête d’identité et de sens d’une jeune trentenaire. Si le sujet m’a assez peu touchée, je suis restée béate d’admiration devant les sublimes dessins d’Eloisa Scichilone. Sa bédé « Nous vivons chez nos chats » avait été un de mes coups de coeur de 2019.

3. Les céramiques d’Odile Levigoureux. Au musée de la Piscine de Roubaix, j’ai découvert et adoré sa collection Les fruits de la terre, délicieusement fantasque et baroque. A voir jusqu’au 8 janvier 2023. (Sinon, il y a aussi de belles photos de ses oeuvres sur son site.)

4. Les cadavres exquis de Pat le Sza, aussi absurdes que poétiques. Mon préféré parmi ceux qui sont actuellement exposés au musée de la Piscine de Roubaix: « Comment vous y prendre pour éliminer les ronflements du grand-père matador semi-professionnel avec un vieux parapluie + une pince à couper pour réussir un amusant passe-boules ». Egalement jusqu’au 8 janvier 2023.

5. Le salon de thé Bake my Day de Lille, tenu par deux barbus charmants. Bien qu’il soit célèbre pour ses fabuleux layers cakes, nous avions beaucoup mangé le midi et nous sommes donc contentés de partager un « nuage citron », aussi moelleux et léger que son nom le laisse supposer.

6. Ce pull en maille Antoine et Lili, une des premières fringues que j’achète en magasin depuis 2019. Il est tout doux et la taille 1 est limite un peu grande pour moi. Je l’ai pris en kaki, mais il existe aussi en bleu marine et en turquoise. Maintenant, j’espère que les températures vont vite baisser suffisamment pour que je puisse le porter…

7. Le 3ème et dernier tome de « Magic Charly », géniale série jeunesse écrite par Audrey Alwett, sort demain dans toutes les bonnes librairies. S’il est aussi bon que les deux premiers, je vais passer un excellent dimanche.

8. Le 7ème tome des « Vieux fourneaux », la bédé hilarante qui met en scène trois octogénaires anarchistes, sort quant à lui après-demain et s’intitulera « Chaud comme le climat ». Hâte de découvrir comment Lupano et Cauuet auront traité ce sujet brûlant.

9. Les petits meubles en métal de couleurs vives de Mustard Made. J’adorerais avoir la place de caser un Skinny dans mon entrée (je ne l’ai définitivement pas).

10. Les bottines Ornette d’Annabel Winship, en noir avec leur éclair rose et rouge métallisé, me font complètement craquer. Mais j’ai eu 3 paires de chaussures de cette marque il y a quelques années et je les ai trouvées extrêmement fragiles pour leur prix, donc je ne suis pas disposée à réinvestir une somme pareille et vais me contenter de fantasmer dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page