2011 dans le rétro

– Je suis allée à Istanbul pour mes 40 ans, et à part la bouffe et l’hôtel, je n’ai pas aimé
– Je suis allée en Suisse pour rencontrer des gourgandines, et j’ai grave kiffé à part les prix
– Je suis allée à Stockholm en amoureux avec Chouchou, et j’ai adoré – next stop, Reykjavik!
– J’ai trouvé 100 géocaches tout rond
– J’ai essayé de décrocher de Farmville, mais sans succès
– J’ai sérieusement freiné sur le Postcrossing qui commençait à grever mon budget
– J’ai entamé une collection de Georges-Arthur, généreusement alimentée par mes lectrices et amies
– J’aurai posté, d’ici demain soir, pas moins de 563 messages sur ce blog
– J’ai atteint (et dépassé) depuis cet été une moyenne de 1000 visites quotidiennes
– Je me suis inscrite sur HelloCoton
– …et sur Twitter – mais je n’accroche pas tellement et il n’est pas dit que j’y reste
– Je suis passée sur Mac, et jamais je ne reviendrai en arrière, JAMAIS
– Je me suis beaucoup amusée à Trolls & Légendes
– J’ai boudé le Salon du Livre de Paris
– J’ai assisté avec Chouchou aux Imaginales d’Epinal
– Je suis passée en coup de vent aux Utopiales de Nantes
– J’ai rencontré Patricia Briggs, Kelly Armstrong, Trudi Canavan et Robin Hobb
– J’ai dit adieu à Copernique après 15 ans de vie commune
– J’ai subi une coloscopie
– …et une mammographie
– J’ai fait tatouer Régis sur mon bras (et je ne suis pas très contente du résultat)
– J’ai organisé un swap d’été et un swap littéraire, et participé en outre à un swap créatif
– J’ai rendu visite à mes parents 6 fois au lieu des 2 habituelles
– J’ai traduit 9 bouquins
– …et j’ai en lu 151 autres, romans et bédés confondus
– J’ai craqué pour la première saison de « Game of Thrones », la série télé
– J’ai peiné comme une malade pour venir à bout des tomes 2 et 3 de « Games of Thrones », les bouquins « A song of fire and ice »
– J’ai confectionné toute une famille de zombies en feutrine
– J’ai enfin appris les bases du crochet
– J’ai offert un ouvrage réalisé par moi (à ma mère, qui est indulgente)
– J’ai réussi à limiter mes achats de chaussures à une paire par mois – et même moins: 11 pour l’ensemble de l’année
– J’ai fait un second stage de visualisation avec Catherine Shainberg
– J’ai eu pour la première fois depuis longtemps le sentiment de gérer mes angoisses au lieu de me laisser piloter par elles
– J’ai suivi avec Chouchou une thérapie conjugale qui nous a beaucoup aidés
– J’ai réussi à recadrer mes horaires pour me lever à 7h30 le matin (au lieu de 9h30), et ça m’a changé la vie

14 réflexions sur “2011 dans le rétro”

  1. Je n'ai encore jamais commenté, mais là, ça s'impose : bravo pour le Mac ! 😀 (et pour les chaussures, je sais à quel point c'est dur …)
    Bonne soirée 🙂

  2. J'aime beaucoup ton bilan, il est positif et … coloré 🙂
    Pour les chaussures, c'était pas mon mois. Deux paires décédées en une semaine ! Mais je crois, qu'au final, j'en ai moins acheté. Par contre, les vernis sont en nette augmentation.
    Pour le tatouage, tu penses qu'une retouche est possible ? Ou c'est au delà de ça (tant sur le plan technique que ton ressenti) ?

  3. Akroma: c'est justement les retouches qui l'ont bousillé… je me retrouve avec une épaisseur de trait inégale, et même un dérapé à un endroit :S

  4. Tu me donnes envie de m'autoriser – me donner le temps d' – un tel bilan. Je veux aller à Stockholm, et à Reykjavik, et à Istanbul.

  5. J'avais pas capté la phrase sur Mac: je pensais aux cosmétiques."Ah tiens,elle n'achètera plus de Mac? bizarre"
    Pour le tatouage,ça va peut-être s'arranger avec le temps (ouaip,je m'y connais vachement en tatouage,quoi??)
    ANNESO

  6. Ah mince ! Le soucis avec le dérapé, c'est que tu finis par ne voir que ça. J'ai un tatouage au poignet et il y a un mini truc qui me saute aux yeux aussi. Heureusement que les autres sont dans mon dos !
    Pour l'épaisseur de trait, ça devrait bouger et s'harmoniser (avec un peu de bol, avec la peau, on ne jamais vraiment prévoir)

  7. Mais quelle femme !!

    C'est drôle, j'ai joué en moi-même le jeu du bilan pendant des années, et cette année, rien, nada, pas envie (besoin ?)

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page