Thanksgiving

Aujourd’hui Ah non merde, dans une semaine… C’est Thanksgiving dans le pays d’adoption temporaire de Soeur Cadette. Faisant fi des malheureux Indiens massacrés par les colons européens au XVIème siècle, les Américains vont se goinfrer de dinde et de tourte au potiron en rendant grâce à Dieu pour tout ce dont ils sont reconnaissants. Même si les origines de cette fête me laissent perplexe, et bien que je sois on ne peut plus athée, je trouve que recenser les choses qui méritent gratitude est une sacrément bonne idée. Alors, je me lance.
Je suis reconnaissante d’avoir rencontré cette année plein de chouettes gens qui sont devenus des copains, voire des amis: Eve, Ando, Anne, BBL, Kettch, Miss Sunalee & diane cairn… Grâce à eux, je perds un temps dingue sur Facebook, j’envisage sérieusement de me mettre à écrire, je me mets à boire des cocktails, je découvre la complicité féminine, de nouveaux auteurs et plein de bonnes adresses. Life is sweet.

Je suis reconnaissante que jusqu’ici, 2009 se soit déroulée sans la moindre dispute apocalyptique avec Chouchou. Pourvu que ça dure! On commence à assez bien maîtriser nos démons intérieurs tous les deux. Et puis on sait que le jeu en vaut la chandelle – qu’on ne peut pas, qu’on ne DOIT PAS casser ce truc miraculeux entre nous.

Je suis reconnaissante pour mon horrible crise de panique de début juillet, parce qu’elle m’a forcée à chercher une solution à un problème qui pourrissait gentiment depuis 15 mois. Aujourd’hui, tout n’est pas encore résolu, mais c’est en bonne voie. Et je pense être devenue un peu plus humaine au passage – un peu plus humble, un peu plus tolérante, un peu plus compréhensive, un peu plus zen. Ce qui ne peut pas faire de mal.

Je suis reconnaissante pour Skype qui, malgré sa qualité de son et d’image plus qu’inégale, me permet de voir et de parler régulièrement à ma famille: mes parents à Toulouse, Soeur Cadette, David et leurs schtroumpfs à Dallas. Notre éloignement qui m’attriste si fort s’en trouve quelque peu adouci.

Je suis reconnaissante envers la SNCF et ses tarifs démocratiques (pour les gens organisés, du moins…) qui me permettent de faire des aller-retour Bruxelles-Monpatelin une fois par mois pour 50€ seulement, ou d’aller passer la journée à Paris quand l’envie m’en prend, avec l’assurance que je pollue le moins possible et ne cours quasiment aucun risque d’accident des transports.

Je suis reconnaissante envers la météo belge qui nous a donné un vrai été ensoleillé et un très bel automne (14° hier soir vers 18h…). Si elle pouvait poursuivre l’effort en nous envoyant un hiver clément, ce serait bien urbain de sa part.

9 réflexions sur “Thanksgiving”

  1. Belle démarche, ça m'arrive de le faire de temps en temps 🙂
    Je ne suis pas d'accord avec toi pour la SNCF et ses tarifs démentiels sur le trajet Paris-Marseille…

  2. euh… tu es trop tôt, Thanksgiving est le quatrième jeudi de novembre… soit dans une semaine :s

  3. Theobaldus: merde, tu as raison!!!! Je me disais bien que ça me semblait un peu tôt. C'est ma frangine qui m'a induite en erreur. Et bien tant pis, je serai reconnaissante en avance!

  4. Millionnaire: ben, euh… Je vais plus loin que Marseille, et le Bruxelles-Monpatelin me coûte 25€ seulement en le réservant 3 mois à l'avance.

  5. Merci aussi, c'est réciproque !
    Et comme Thanksgiving est à des lieues des mes intérêts et traditions, je ferai mon bilan de l'année à la fin de l'année (comme tout le monde donc).

  6. Ah, mais ce n'est pas un bilan! Mon bilan, je vous l'infligerai fin décembre comme tout le monde ^^ Mais y'aura pas que du bon cette fois.

  7. et moi, je te suis reconnaissante de m'avoir fait rire souvent ! la même chose pour chouchou et ses dessins ainsi qu'aux enfants régis et compagnie !

  8. Chez nous,on est archi-athées,de vrais mécréants,mais on aime bien fêter Noël,avec cadeaux pour les enfants,sapin plein de guirlandes moches(sans crêche,faut pas pousser),bon repas (j'ai pas dit se goinfrer,j'ai dit "bon"),famille qu'on voit pas très souvent.Pas de tenue de gala,en revanche,c'est ringard(mais pas mal habillée non plus,le tout étant de ne pas être endimanchée comme Tata Suzanne),pas de cadeaux-prétextes entre adultes(se ruiner sans même faire vraiment plaisir,autant s'auto-acheter des choses qu'on aime)…etc.
    Les fêtes religieuses,c'est surtout culturel et affectif,j'imagine que Thanksgiving,c'est pareil (je n'en connais même pas l'origine,d'ailleurs!)

  9. Je partage avec toi la crise d'angoisse suivie de troubles panique, le xanax et le psy, et tout bien réfléchi, même si c'est très désagréable, ça a le mérite de remettre les idées en place !

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page