Ce que m’a appris la soirée Wii chez Phil H

– Dégommer des arbres en bord de piste, ça rapporte que dalle.
– Il ne faut pas oublier les deux canards qui s’envolent à tire-d’aile après le départ des soucoupes volantes.
– Il n’est pas toujours nécessaire de tirer dans la tête d’un zombi pour se débarrasser de lui.
– Umbrella ils fabriquent des monstres vraiment trop pabô.
– J’ai plus de mal à réussir un strike virtuel qu’IRL.
– Hawk est un redoutable boxeur ; en revanche, il n’a AUCUN SENS DU RYTHME.(Score: 2. Douze fois de suite. Alors qu’il faut arriver à 750 pour réussir l’épreuve.)
– La prochaine fois que l’un de nous deux entend « Girls just wanna have fun » à la radio, il shoote dans le poste.
– Quand on fait une course de phacochères, c’est pas une bonne idée de prendre les virages trop large.
– C’est dans les dix dernières secondes que ça devient vraiment chaud de continuer à claquer la porte des toilettes au nez des lapins.
– Nous passerons probablement le réveillon du Nouvel An dans notre salon, à dépuceler notre propre Wii en pyj de laine polaire avec une bouteille de champ et plein de trucs à manger avec les doigts.

4 réflexions sur “Ce que m’a appris la soirée Wii chez Phil H”

  1. Y’a la p’tite jeune qui partage ma vie qui a fait des cauchemards à base de zombies apparement 🙂

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page