Pas si simple pour le touriste occidental de se balader au Japon (5)

Débrouillez-vous pour…
avoir votre quota de fibres et de vitamines
dans un pays où une grappe de raisin coûte 14 euros
et où les pommes sont si chères qu’on les vend à l’unité.

6 réflexions sur “Pas si simple pour le touriste occidental de se balader au Japon (5)”

  1. Ah, il reste les valeurs sures : le McDo !
    Un équilibre parfait, toujours les mêmes plats partout dans le monde… et des prix démocratiques (du moins pas plus cher que chez nous) 😉

    Enfin, elles étaient bonnes au moins les pommes ???

  2. JP: à ce prix-là on n’en a pas acheté, j’aime déjà pas tellement ça à la base… Sinon, navrée de te décevoir, mais on ne trouve pas la même chose dans les McDo du Japon que dans ceux de France ou des USA.

  3. @ Armalite : Boh quand je suis allé à Tokyo, je me suis nourri quasi exclusivement de McDo (et de petits biscuits à la conférence). Il m’était impossible de manger dans les restos là-bas. Manger du poisson cru me dégoutte et ne pas savoir ce que je commande ne m’amusait pas une seconde (je mange fort avec les yeux).
    Donc le McDo restait un bon repère. A mon retour, je n’ai plus su mettre les pieds dans un McDo pendant quasi 1 an 😀

  4. JP: il n’y a pas que le poisson cru dans la cuisine japonaise! Moi aussi je déteste ça et je mange japonais sans problème, avec plaisir même! J’ai même réussi à dîner dan sun bar à sushis un soir en ne prenant que des sushis de crevettes cuites ou en tempura et du poisson grillé au chalumeau.

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut