Plaisir d’automne


Tremper le biscuit Brossard dans le chocolat chaud juste assez longtemps pour qu’il soit imprégné à coeur, mais pas assez pour qu’il se désagrège dans la tasse – c’est tout un art que je ne maîtrise pas encore à la perfection à en juger les petites éclaboussures sur mon sous-main. Damned, il va falloir que je m’entraîne tous les jours vers 17h… 🙂

1 réflexion sur “Plaisir d’automne”

  1. tous les soirs à 17 h ? du chocolat chaud + gateaux ? et bé bonjour les kilos dans quelques semaines.

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page