Note au vendeur de chez Renault

Dire à une femme sur un ton tout attendri : « Qu’est-ce que vous ressemblez à votre maman! », c’est rarement une bonne idée. Si vous n’étiez pas un ami d’enfance de mon père et si vous ne m’aviez pas fait un super prix sur ma Twingo, c’était le mixer direct pour vous.

Un très vieux monsieur a déjà risqué sa vie à l’enterrement de mon grand-père il y a quelques années, quand il est venu m’embrasser en soupirant d’un air compatissant: « Ma pauvre Hélène… ». Hum, non, vous confondez avec ma mère. Mais ça me fait plaisir d’apprendre que j’ai l’air d’avoir 55 ans.

2 réflexions sur “Note au vendeur de chez Renault”

  1. Si tu as une vie sexuelle debordante, ca semble confirmer la theorie evoquee sur mon blog :p

    Mais bon, c’est pas sympa quand-meme :/

Les commentaires sont fermés.

Retour en haut