Star Wars 4/5/6, les questions sans réponse

– Comment un gars assez jeune pour n’avoir pas encore commencé ses études peut-il être le jumeau d’une fille déjà diplomate galactique au même moment?

– Comment se fait-il que Jabba ait triplé de taille et de volume entre les épisodes 4 et 6?

– Comment, dans l’épisode 5, Luke arrive-t-il à caser toute une formation de chevalier Jedi (ou presque) dans le temps qu’il faut à ses potes pour faire une petite course-poursuite dans une ceinture d’astéroïdes et rejoindre la cité dans les nuages? Ca doit être vachement plus facile qu’on ne le croit de devenir un Jedi! Je peux?

– Comment expliquer la négligence des responsables du doublage qui passent allègrement de « Jabba le Forestier » à « Jabba the Hutt » et d' »Etoile Noire » à « Etoile de la Mort »? Et qui, dans l’épisode 6, réembrayent sur le vouvoiement entre Léïa et Ian après que la première ait crié au second « je t’aime » à la fin du 5?

– Comment est-il possible que deux personnes qui s’expriment dans des langages différents arrivent à tenir des conversations entières sans intervention de C3PO (ou Z6PO in french in ze text)?

– Qui a pu penser que les Ewoks allaient apporter quelque chose au « Retour du Jedi »? (Réponse: sans doute le père du génie qui a créé Jar Jar Binks…)

3 réflexions sur “Star Wars 4/5/6, les questions sans réponse”

  1. 1 mais parce que son oncle a chaque fois retardé son départ à l’académie, que diable.
    2 Comme un humain, en vieillissant, il prend du bide et se tasse.
    3 bien sûr que c’est facile, tu es doutais?
    4 heu?
    5 C’est l’intégration culturelle…
    6 George Lucas et il en est fier comme de Jar Jar Binks d’ailleurs: « les enfants les adorent ».

    Sinon quand on voit R2D2 rebondir dans tous les sens dans l’épisode III, on se dit qu’il a bien rouillé avant d’atteindre le IV où il se contente de rouler en tournant la tête.

  2. Vous avez remarqué comme la forme de l’extremmité d’un sabre laser change au fur et à mesure des episodes? Dans le dernier, par exemple (3), ils sont plutôt ogivo-côniques, alors que dans le 4 la lame est plate et le bout carré, dans le 5, cilindrique au bout plat, dans le 1 et le2, en revanche, ils sont ronds comme des sucettes, mais avec des couleurs trop criardes et saturées…. Personnellement j’adore celles du 4.

  3. Ne jamais parler de Star Wars sur un blog, ça vire au forum de fans si on ne se retient pas.
    Pour les sabres, j’ai la nostalgie de l’épisode 4 avant bidouillage: il y a deux plans où les effets spéciaux sont ratés et où on voit la baguette de métal.
    C’était il ya longtemps, dans une lointaine galaxie,…

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page