Les joies de la semaine #51

Lundi: tomber sur un monsieur aimable et bien renseigné chez mon association de gestion agréée / prendre la décision libératrice de basculer du BNC à la déclaration en traitements et salaires début 2018 / mon nouveau pull & other stories va super bien avec la très vieille jupe rouge One Step retrouvée récemment au fond de ma penderie / un dîner-lecture en solo au Taihon pendant que Chouchou fait la fête avec un client

Mardi: « Non, non, il fait encore nuit! Tu ne te lèves pas, tu restes avec moi sous la couette! » / une réponse de l’Agessa grâce à laquelle je vais pouvoir basculer vers les T & S dès le 1er janvier / mon billet du jour en petite Une Humeurs de HelloCoton / un cours d’aerial yoga entre habitués / la gentille vendeuse qui prépare mes ballotins chez Wittamer / « J’adôôôre vos cheveux », s’extasie l’apprentie de mon coiffeur / une soirée cocktails de fin d’année chez M & M / 150€ d’économisés en juillet prochain, ce sera toujours bon à prendre

Mercredi: un chèque-cadeau Amazon / Chouchou m’offre le dernier ouvrage de Sophie Calle / décider au dernier moment de faire un cadeau à tout le monde et foncer dans les magasins au pas de course / une bougie parfumée appelée « Le coin lecture », et qui en plus sent super bon: comment résister?

Jeudi: à partir d’aujourd’hui, les jours commencent à rallonger / vacaaaaaaaaances! / très peu de monde à l’aéroport de Zaventem / un vol sans histoire


Vendredi: un déjeuner au Salon d’Eugénie avec ma soeur, Jenny et son mari / improviser un dîner de famille avec les raviolis à la daube apportés par la mère de David


Samedi: le brunch au Chapristea était une idée de génie, si je puis me permettre / les gentilles réponses à ma question « Qu’est-ce que ce blog vous a apporté? » / un réveillon agréable avec risotto à la truffe et Saint-Jacques poêlées, ouverture de cadeaux à 22h et deux parties de Perudo


Dimanche: après le déjeuner de Noël chez ma mère, deux parties super animées de Mysterium – jeu vraiment original et prenant / la réponse de Jame Lovegrove sur le statut Facebook dans lequel je parle du bide intégral que j’ai fait avec ma blague sur la tentative de meurtre des corbeaux: « It’s a Mysterium why no one got it »

Retour haut de page